Accès directs |

Alice, cheftaine, raconte sa participation à « Effervescence »

photo chapo cheftaineAlice était à « Effervescence » pour le forum des responsables de groupe et l’Assemblée générale des Scouts et Guides de France (SGDF). Témoignage.

Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Quelle est ta fonction dans le mouvement ?

Je suis Alice, j’ai bientôt 24 ans et je viens de l’Allier. Je suis cheftaine scouts-guides depuis deux ans dans le tout récent groupe Nelson Mandela à Vichy.

Est-ce la première fois que tu es représentante et donc votante ?

Tout à fait ! C’est aussi ma première Assemblée générale, c’est la découverte.

Pourquoi as-tu souhaité représenter ton groupe/territoire à l'Assemblée générale des Scouts et Guides de France ?

Je prends très à cœur mon rôle de citoyenne, qui passe par le droit de vote. Je suis maintenant bien engagée dans le mouvement, j’avais besoin de pouvoir donner mon avis. Et je voulais aussi connaître l’ambiance d’une Assemblée générale, pouvoir échanger avec d’autres chefs et d’autres responsables.

Comment as-tu été désignée ?

Une cheftaine s’était proposée pour être votante, et elle a dû se désister. Ma responsable de groupe m’a alors demandé si je voulais être la représentante du groupe, et j’ai dit oui !

Qu'est-ce que ça te fait d'être représentante ?

Je suis impressionnée par le monde présent et l’organisation de cette Assemblée générale ! Avant de venir je me demandais comment cela allait se passer, mais je suis bien accompagnée par mes deux responsables de groupe.

Le premier axe (« Faisons grandir le mouvement, par les groupes, avec les chefs et cheftaines ») m’a vraiment interpellée sur l’importance qu’ont les chefs et cheftaines. La problématique de recrutement des maitrises se pose régulièrement dans les groupes, il est important de soutenir les bénévoles, par les formations notamment.

Nous avons parfois du mal avec les chefs et cheftaines à transmettre les valeurs de solidarité auprès des jeunes, le deuxième axe  « Partageons le scoutisme avec des jeunes de tous horizons » propose de remettre au centre le vivre ensemble.

Comment penses-tu mettre en place ce plan d’orientation dans ta fonction?

Cet été je vais accompagner un camp pionniers-caravelles, je voudrais organiser des temps de réflexion sur leur rapport au numérique, notamment aux téléphones portables.

Au niveau spirituel je voudrais me former, pour pouvoir ensuite transmettre aux jeunes les valeurs qui me tiennent à cœur.

Quel est pour toi l'axe le plus important de ce nouveau plan d'orientation pour le mouvement en général ?

« Partageons le scoutisme avec les jeunes de tous les horizons » : il faut dire et montrer que tout le monde peut vivre du scoutisme, quelle que soit son origine et sa confession religieuse. Transmettre les valeurs de solidarité me tient vraiment à cœur.