Accès directs |

Florent, chef : « l'Assemblée générale est un moyen de s'exprimer »

Florent est chef louveteaux-jeannettes. Il a participé à l'Assemblée Générale de l'association les 21 et 22 mai 2016.

Que représente l’Assemblée Générale pour toi ?

Un moyen pour les jeunes et les groupes de s’exprimer, de se tenir informé de ce qui se passe dans l’association. En tant que représentant, on a aussi pour mission de faire un retour à nos groupes de tout ce que l’on a entendu : on est porte parole de notre groupe, de notre territoire (ensemble de groupe d'un département ou d'une région). On se rend compte qu’on peut faire avancer les choses au niveau de l’organisation de notre mouvement.

Pourquoi as tu choisis de venir cette année ?

Je pensais que c’était réservé aux chefs (animateurs) plus expérimentés et aux responsables de groupe. On m’a encouragé à y aller en me disant que c’était bien de découvrir ce moment et d'en discuter avec l’équipe de groupe et celle du territoire. J’étais curieux de venir.

Pourquoi est-ce important pour toi en tant que chef louveteaux-jeannettes de venir à l’Assemblée générale ?

C’est bien de pouvoir avoir une opinion différente des responsables de groupe et des délégués territoriaux. En tant que chef, on a un autre point de vue : avoir une vision plus jeune, plus fraîche, en étant sur le terrain avec les jeunes. On peut apporter des réponses à des situations que l’on a vécues plus récemment.

Comment vis-tu la vie démocratique du mouvement ?

Dans le groupe, les chefs ont une place importante. On nous demande souvent notre avis, on nous laisse des choix, des libertés. Au niveau du territoire, on est souvent sollicité, on n’hésite pas à nous entendre, on peut faire passer nos idées. L’organisation au niveau national est plus complexe et, lors de l'Assemblée générale, c’est un plaisir d’être entendu, de pouvoir discuter avec les autres. On peut échanger nos points de vue sans peur de donner nos idées.