Accès directs |

L’histoire de l’ouverture du groupe Saint-Priest du territoire Lyon Levant

 Lyon2L’ouverture de groupes est une grande priorité du mouvement, pour permettre à toujours plus de jeunes de vivre le scoutisme. Dans le territoire Lyon Levant cette démarche est développée depuis plusieurs années. Les expériences sont plus ou moins fructueuses. Celle menée avec le groupe de Saint-Priest mérite d’être racontée car c’est une belle réussite. Arnaud, Responsable du Pôle Développement du territoire, raconte.

 

Au début, séduire quelques personnes grâce à la communauté locale…

Nous sommes partis de l'intuition suivante : construire un groupe c'est trouver une communauté qui nous accueille et qui est ouverte à d'autres communautés qui ne nous connaissent pas.

Un ouvreur de groupe, Thibault, est nommé et part à la rencontre de la paroisse de Saint-Priest, ville de l'Est Lyonnais comptant plus de 50 000 habitants. L'aventure commence en janvier 2015 par une rencontre avec la paroisse et le père Gilles Vadon. Des annonces dans les églises de la ville et une première liste de curieux sont faites. On avance !

En avril nous décidons d'organiser une activité scoute de proximité dans le parc de la commune, qui rassemble une grande mixité sociale. Ce sont plus de 30 enfants qui viennent découvrir les jeux du cirque. Une seconde liste de curieux est alors faite.

Et puis, en septembre, la paroisse nous invite à partager sa table au forum des associations de la ville. Nous y allons, chemises, foulards, affiches et kit de com’ [lien doc en stock] dans les mains. Nous annonçons aux familles intéressées une date pour une réunion d'informations qui rassemblera en octobre l'ensemble des personnes que nous avons rencontrées sur notre route. Après cette première réunion d'informations, nous lançons en novembre la première réunion farfadets, portée par l'équipe territoriale farfadet. Quentin et Christophe se déguisent en extra-terrestres et accueillent une douzaine de jeunes. Leurs parents sont en retrait et Arnaud joue le bonimenteur, commentant aux parents ce que les jeunes font. Les parents sont épatés. 

Une deuxième réunion est prévue, et cette fois les parents sont invités à aider Quentin et Christophe à animer. Un peu réticents, les courageux lèvent la main et un mois après, ils vibrent des premiers sentiments de construire une nouvelle relation et une nouvelle expérience avec leurs enfants.

…Et construire le groupe au fil des mois

« Et puis le temps passe. On ouvre une ronde de 12 farfadets de 6-10 ans qui vit son premier camp. La dizaine de parents est prête à ouvrir un groupe. Il faut des responsables de groupe : Séverine et Hilaire rejoignent donc la grande famille des chemises violettes. Un foulard est créé et un nom de groupe est trouvé : Saint François de Saint-Priest. Quelle fierté et quelle envie dans leurs yeux!

En septembre 2016 nous ouvrons un groupe avec une unité louveteaux-jeannettes qui compte aujourd'hui une quinzaine de Lyon3filles et garçons. Quatre chefs et cheftaines ont rejoint l'aventure et portent cette peuplade vers de nouvelles escapades et un camp d'été. La ronde, elle, va bien, et 8 farfadets vivent chaque mois l'expérience du scoutisme.

Un an plus tard nous ouvrons un nouveau groupe dans Lyon, la deuxième réunion farfadet va se faire en mai 2017 et devinez quoi : c'est Séverine et Hilaire qui se portent volontaires pour aider ce groupe à faire germer le scoutisme dans ce quartier. »