Accès directs |

Voeux 2019 de Marie Mullet Abrassart

bandeau 2019

Voeux de Marie Mullet Abrassart, présidente des Scouts et Guides de France, pour l'année 2019

"Vous dites que vous aimez vos enfants par dessus tout, et pourtant vous volez leur futur devant leurs yeux […] Nous sommes venus ici pour vous faire savoir que le changement arrive, que vous le vouliez ou non. Le peuple relèvera le défi." Greta Thunberg à la tribune de la COP24.


Chère cheftaine, cher chef, chers responsables,

L’année 2018 se termine avec de multiples interpellations, de nombreuses revendications, beaucoup de questionnements, des peurs aussi, qu’elles soient sociales, écologiques, politiques, économiques. Une année 2018 qui n’aura eu de cesse de nous rappeler, comme les précédentes, l’urgence de la situation.
Elle l’a fait avec plus de fracas, de violence et elle a creusé un peu plus les incompréhensions et les fractures nouvelles qui viennent dire à notre monde: quelle société voulons-nous construire dès aujourd’hui et pour demain ? Quelle est notre responsabilité individuelle et collective dans ces multiples défis ? Il n’est plus temps de choisir entre les petits et les grands pas, il faut faire chacun de ces pas.

Chez les Scouts et Guides de France nous éduquons les enfants à construire leurs décisions, à débattre, à prendre des responsabilités, à tous niveaux, dans tous les lieux de démocratie : « C’est par l’action que les enfants et les jeunes sont éveillés à l’autonomie et à la responsabilité, en se confrontant à la réalité, et qu’ils vivent des expériences au cœur des grandes questions du monde ».
C’est notre ADN : apprendre aux jeunes à réfléchir et à s’engager, c’est participer à une société qui se choisit, qui décide que chacun fait partie d’un corps social plus grand que lui, plus grand que sa situation personnelle, plus grand que son confort du moment, plus grand que soi. Un corps social qui tisse du lien, qui ne renvoie pas la responsabilité de son bien-être aux élus mais qui prend en main sa destinée, qui sait l’orienter, la cultiver. Un corps social qui duplique les énergies pour répondre aux enjeux que nous ne pouvons plus ignorer.

Regarder la réalité en face ce n’est pas être pessimiste ou avoir peur de l’effondrement. Non, regarder la réalité en face, c’est savoir sur quoi nous pouvons agir, et notre mouvement est un creuset de très belles énergies pour passer à l’action et nous-mêmes nous remettre en question. Les différentes consultations proposées, par notre Eglise, par nos mairies, peuvent être l’occasion de porter une voix, de proposer des actions, d’engager à se mettre en action.

Nous avons un rôle à jouer dans les différentes crises que traversent notre pays. En tant qu’association majeure d’éducation populaire en France, nous ne pouvons pas nous contenter de proposer le scoutisme en ignorant le contexte dans lequel les jeunes, vous, les responsables, nous tous, nous vivons.

C’est le vœu que je formule pour 2019 : prenons notre part dans la transformation de notre société ! Le pape François dans son encyclique « Laudato Si » nous indiquait : « Tout est lié […] toute approche écologique doit incorporer une perspective sociale qui prenne en compte les droits fondamentaux des plus défavorisés ».

Quel rôle notre mouvement veut-il jouer dans ces territoires éloignés de nos métropoles, désertés par les étudiants, où le tissu associatif, celui qui construit le lien social et économique n’existe presque plus ? Quel rôle notre mouvement veut-il jouer pour cultiver l’espérance malgré les défis que nous devons relever ? Quel rôle notre mouvement veut-il jouer pour que les jeunes qui découvrent et vivent le scoutisme se sentent acteur et actrices d’une société qui ne laisse pas les plus démunis sur le bord de la route, pour qu’ils bâtissent un monde guidé par la confiance et non par la peur ? Comment chaque pas, petit ou grand, que vous faites avec vos unités, vos groupes et vos territoires, participent à laisser ce monde un peu meilleur que lorsque nous y sommes arrivés ?

Nous sommes 85 000 Scouts et Guides de France et c’est un vrai bonheur de voir que la méthode scoute rencontre de plus en plus de jeunes. Mais ce ne peut rester seulement un chiffre : ce doit aussi être le signe d’un collectif qui se bouscule et cherche toujours comment améliorer notre propre manière de vivre le scoutisme et pour être le ferment et l’élan de notre corps social. Chaque fois que nous campons, chaque fois que nous préparons un repas lors d’un week-end, chaque fois que nous organisons une rencontre avec une association locale, chaque fois que nous allons à la messe, que nous faisons un grand jeu, que nous votons nos projets, que nous décidons notre gouvernance, chaque fois que nous ouvrons un groupe, que nous prenons une décision en AG, nous sommes pleinement et complètement citoyens et citoyennes. Nos choix disent la société que nous voulons aider à construire.


Alors êtes-vous prêts à prendre votre part ? 2019 nous appelle, 2019 nous attend.
Nous, Scouts et Guides de France, que voulons-nous répondre ?


Fraternellement,
Marie

mariemullet3