Accès directs |

Un camp territorial « rencontre et accueil », Toulouse-Gascogne

IMG 20190310 WA0004Après l’ouverture du groupe de Comminges-Pyrénées l’été dernier, et l’essaimage du groupe de Tournefeuille à la rentrée, le territoire Toulouse-Gascogne se lance cet été dans un projet de camp territorial motivé par la dynamique du rassemblement Connecte !

Une équipe territoriale mobilisée

L’équipe territoriale s’est alors mobilisée toute au long de l’année pour répondre aux besoins des maitrises tant sur l’accueil que sur la proposition de nouvelles démarches de partenariats.
Lucie Gimbert, équipière territoriale pour la dynamique scouts-guides et correspondante jamboree, organise des soirées thématiques « Ma tribu ++ » pour donner envie aux maitrises encore frileuses de s’y engager et partager actus et bonnes pratiques.

Un camp territorial « facilitateur » d’ouverture

Afin de mener cette dynamique d’ouverture jusqu’au camp, le territoire propose cette année un camp « rencontre et accueil » pour les unités louveteaux-jeannettes et scouts-guides au château de Varaire.
Ce lieu proche de Cahors accueillera, non seulement ce camp territorial, mais aussi le camp accompagné du territoire de Tarn-Quercy-Rouergue qui mène des projets similaires sur son territoire. L’idée étant de mutualiser les besoins humains, matériel et logistique afin de lever les derniers freins du développement.

IMG 20190310 WA0002

 

Pour Gabrielle Ovinet, responsable du pôle développement, il s’agit de faciliter au maximum l’implication des unités dans une démarche d’accueil :
« Nous nous sommes aperçus de l’envie des maitrises de proposer à nos partenaires associatifs de venir vivre un camp scout avec leurs jeunes, mais les démarches sont parfois longues et représentent le premier frein au développement. L’équipe territoriale cherche alors à alléger cette étape pour permettre un accueil plus durable sur le territoire ».

Un nouveau groupe en plein essor – Le Comminges !

Depuis les premières inscriptions officielles dans le groupe du Comminges, le nombre de jeunes augmente, et l’équipe de groupe s’étoffe de plus en plus.

« Nous faisons des activités tous ensemble, pour permettre aussi aux frères et sœurs de rejoindre le groupe. Les parents se réunissent aussi pendant les activités pour parler du groupe et de son avenir. Comme nous venons de trois villes différentes, nos réunions sont itinérantes au grès des présences et des activités proposées » m’explique Jean-Baptiste Faure, chef scout-guide.

Cet été, l’unité scout-guide sera présente sur le camp territorial pour vivre sa première expérience de campisme. Elle souhaite, avant le rassemblement, partager veillée et grands jeux avec les autres unités présente comme les groupes de Rive-Gauche et de Plaisance.

IMG 20190310 WA0003