Accès directs |

« L’after » veillée : impressions des compagnons

VEILLEE_RN725.04.11, 00h30 – Alors que « l’after veillée » bat son plein autour du chapiteau, certains compagnons, entre cris de ralliement (« L'Essonne, ça cartonne ! ») et chants, prennent le temps de nous donner leurs impressions sur leur vécu du rassemblement.

Charles, 17 ans, originaire de Val de Gray en Franche-Comté, annonce qu’il était venu pour « rencontrer des personnes de tous les horizons, et vivre un rassemblement qui me fait me mobiliser ». Il renchérit rapidement : l’objectif est pleinement atteint ! « La veillée de ce soir, c’est 6000 personnes réunies pour les mêmes idéaux, c’est touchant ! Ça rassemble! ».
La rencontre internationale est pleinement vécue. « Mon équipe comportait 2 portugais, et aujourd’hui, j’ai pu discuter avec des scouts grecs. C’était très enrichissant et sympathique ! » Mais Paris d’Avenir est également un moyen pour « découvrir les autres régions françaises », et « renforcer les liens avec son groupe et son équipe compagnon ».

Ce matin, les participants ont vécu l’office de Pâques à la cathédrale de Notre-Dame de Paris. « C’était beau, ça avait quelque chose de grandiose ! » Le « YABBOQ », une marche en silence de la gare de Melan-Hardicourt jusqu’à Jambville, est un temps de réflexion qui « appelle à des introspections, sur le partage, et le sacrifice de soi ».

Charles revient aussi sur le happening : « C’est l’occasion de montrer aux gens qu’on existe, et de combattre les clichés sur la jeunesse ». « Les gens entrevoient le scoutisme à travers des rassemblements comme Paris d’Avenir, ça les interpelle ! » poursuit-il. Il faut dire que de nombreux médias étaient présents, notamment les journalistes de TF1.

Le message formé par les scouts était « La jeunesse sait s’engager », et justement, l’engagement, Charles le vit pleinement au sein des Scouts et Guides de France, au travers son projet de solidarité : « Nous nous sommes engagés auprès des Restos du Cœur, en participant aux opérations Caddie ».
Entre rencontre, religion, et engagement, les Compagnons de Val de Gray ont vécu une multitude de temps forts, et continuent la fête cette nuit. À leur plus grand regret, le rassemblement se terminera demain, et ils devront quitter Jambville pour rejoindre la Franche-Comté.

Matthias Goerens,
Reporter SGTV et Compagnon aux Ulis (91)