Accès directs |

104 minutes pour s’engager

IMG_Veillee_104_minutes23.04.11 – Samedi 23 avril à 21h00, les Rovers et Compagnons ont rendez-vous pour la veillée 104 minutes, un nouveau moment fort du rassemblement Paris d’Avenir. Et ça démarre à 200 à l’heure, avec le JT de la SoGood TV, la télé des Scouts et Guides de France.

Il revient sur les temps marquants du rassemblement, comme l’arrivée des participants, la veillée du vendredi et le jeu de piste du samedi. C’est l’occasion de « découvrir les projets menés par d'autres équipes », comme l’appel au don de sang en partenariat avec la Croix Rouge, et de « vivre ou revivre la veillée d’hier, elle avait l’air fun ! ». Le JT consacre une deuxième partie aux coulisses de Paris d’Avenir : l’orchestre, le service nourriture, l’équipe d’installation, et bien sûr le service communication !

Puis c’est le début du défilé de toute une galerie de personnages dans le hall de la gare. Les acteurs, de jeunes compagnons qui ont pour la plupart déjà couvert le rassemblement de « Cité Cap » en juillet dernier, offrent un spectacle riche en couleurs, et dans de nombreuses langues ! « L’objectif, c’est la prise de conscience dans la bonne humeur ! » explique Dieuveil 19 ans, qui tenait le rôle principal, et qui prépare cette veillée depuis janvier. Le commerce équitable, l’écologie, le partage et l’écoute, des messages de responsabilisations et d’engagements qui parlent aux jeunes, et qui ne se transmettent pas que par les mots. « On a apprécié la musique, il y avait même du Pink Floyd ! » s’exclament Mamuka et Sandro, deux scouts géorgiens.

Le spectacle continu, par du visuel cette fois. Un couple danse le rock acrobatique au milieu des participants, entrainant même quelques-uns d’entre eux à se défouler dans les allées ; un combat de chevaliers anime la scène ; les impressionnantes passes du tango acrobatique enivrent l’assemblée, les poussant tous à se lever.

Tout le monde termine debout pour le bouquet final, saute, lève les mains sur le refrain de Paris d’Avenir ! Les garçons portent les filles, certains font même un slam ! Les participants se déchainent et semblent comblés, mais en redemandent encore…

Matthias Goerens,
Reporter SGTV et Compagnon aux Ulis (91)