Accès directs |

Elles ont mené à terme leur projet compagnon malgré les 535 km qui les séparent !

Charlotte, Elise et Enora, compagnons (jeunes de 17-21 ans), se sont rendues au Pérou du 15 juillet au 15 août 2013 avec l’association « Mano a Mano ».


Quelle est l’histoire de votre équipe ?

perou-photo1« Nous sommes une équipe un peu hors du commun. Au départ nous (Enora et Elise) n'étions que deux compagnons dans le groupe de la Roche sur Foron (Haute-Savoie). Après de nombreuses recherches nous avons trouvé Charlotte, compagnon en Lorraine, qui avait vu son équipe se dissoudre. Elle nous a donc rejointes. Le défi était de taille : 535 km nous séparent ! Nous avons partagé plusieurs week-ends ensemble ainsi qu’une semaine de service d’intendance... Et beaucoup de fous rires ! En tout, nous avons passé 23 jours ensemble, sans compter les échanges par mails, sms, les réunions Skype et les coups de téléphone… »

Qui était votre partenaire ?

« L’association « Mano a Mano », qui a une antenne en France et une antenne au Pérou nous a accompagnées dans cette aventure. Cette association œuvre pour améliorer les conditions des habitants d’un bidonville de la banlieue nord de Lima : la Ensenada. L’association se divise en trois pôles :

• Un pôle de formation. Ce pôle permet à un groupe de femmes d’être initiées à la maçonnerie pour permettre la construction d’infrastructures au sein du bidonville.

• Un pôle éducation. Ce pôle permet à des enfants d’aller à l’école, de participer à diverses animations et de bénéficier d’une bibliothèque.

• Un pôle santé. Ce pôle organise des ventes de médicaments, et permet à de nombreuses personnes de bénéficier d’une aide sociale ou psychologique »

En quoi a consisté votre projet sur place ?

« Nous étions intéressées par la diversité des actions de l’association, nous nous sommes donc impliquées dans différents projets.

Par exemple, nous avons participé à la maintenance des infrastructures déjà existantes et à des actions de sensibilisation contre la drogue et la maltraitance infantile. Nous avons aussi participé à trouver des financements pour l’association en organisant des ventes de pâtisseries et de désodorisants de voitures. »

Qu’avez-vous vécu durant votre semaine de découverte du pays ?

« Nous avons passé 4 jours dans une famille d’une communauté an bord du lac Titicaca. Là, nous avons découvert l’artisanat local, pêché sur le lac à 6 heures du matin, visité les îles flottantes, assisté à une corrida populaire et à une fête de village. Après, nous avons fait un road trip vers le Machu Picchu et Cusco. »

Et maintenant que vous êtes de retour, qu’en retenez-vous ?

perou-photo2« C’était un excellent projet ! L’investissement sur presque deux ans* pour sa préparation nous a permis de vivre une aventure à la hauteur de nos espérances et plus encore. Ce projet a été riche en émotions, fort en rencontre et en partage. Nous avons également été très bien reçues sur place ce qui a facilité notre intégration malgré la barrière de la langue. Ce projet nous a fait gagner en compétences personnelles et en connaissances sur le pays en question. »

 

 

* La vie d’une équipe Compagnon se déroule en plusieurs temps, répartis sur 3 ans. Lors du premier temps, l’équipe se constitue et fait connaissance pendant une année. Vient ensuite le deuxième temps au cours duquel l’équipe monte et vit un projet de solidarité nationale ou internationale (c’est ce que l’on appelle « l’experiment long »). Et enfin, lors du troisième temps, l’équipe raconte et partage son vécu.

Justine Millot
Cheftaine louveteaux-jeannettes du groupe Saint-Exupéry de Dijon
Correspondante de l’équipe communication des Scouts et Guides de France