Accès directs |

Michel Menu : une vie d’engagement

photo-chapo-michel-menuMichel Menu est décédé le 2 mars 2015. Résistant, ingénieur, Docteur ès lettres, passionné d’éducation, il a été un acteur majeur des Scouts de France après la seconde guerre mondiale. Retour sur un parcours marqué par une capacité d’engagement personnel et collectif hors du commun.

Michel Menu est né en 1916. En 1933, il rencontre le Père Doncoeur dont l’enseignement l’influence durablement : la question du 100px-Michel Menudéveloppement des jeunes et de la transmission de la foi sera au cœur de ses réflexions et engagements futurs. Sa foi dans la patrie est un autre pilier de sa vie, qui va guider son action héroïque durant la seconde guerre mondiale.

Officier, il est fait prisonnier en mai 1940. Il tente de s’évader à plusieurs reprises et y parvient à la 3ème tentative. Il rejoint alors la résistance, monte une imprimerie de faux papiers et organise les filières permettant d’acheminer ces documents vers les camps de travail des prisonniers de guerre en Allemagne. Il permettra ainsi de nombreuses évasions. A ce titre, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur.

photo-michel-menuEn parallèle de son engagement dans la Résistance, Michel Menu devient salarié des Scouts de France dès 42. Devenu responsable national de la branche Eclaireurs (scouts de 12-17 ans) en 1947, Il est porteur d’une grande ambition : proposer le scoutisme aux jeunes en tous lieux. Il considère surtout que le scoutisme doit intégrer les évolutions de la société et des enjeux éducatifs afférents tout en portant une grande attention à pratiquer un scoutisme d’excellence.

Dans un contexte marqué par une difficulté à fidéliser les adolescents les plus âgés de la branche éclaireurs, il va œuvrer pour proposer un scoutisme exigeant au plan personnel et utilisant les techniques les plus modernes de l’époque : radio, moto, judo… Il crée dans cette perspective à partir de 1949 les Raiders, s’adressant aux adolescents de 15 à 17 ans, grâce à une proposition spécifique marquée par la volonté de l’effort en équipe et l’esprit de service. Enfin,435px-Raiders-scouts-1955 il lance les patrouilles libres destinées à implanter le scoutisme là où il n’existe pas.

Michel Menu met ainsi sa créativité et son enthousiasme au service d’un scoutisme qui s’adapte à son temps, s’intéresse à la tranche d’âge complexe des adolescents et propose des chemins de foi. « Un Raiders n’attend pas le Christ paresseusement, il marche à sa rencontre »

A la suite d’un désaccord sur les orientations de l’association il quitte les Scouts de France en 1956, il poursuit son engagement pour construire des chemins radicaux de Foi et en publiant plusieurs ouvrages sur l’éducation et sur le scoutisme. En 1969, il créé les « Goums ». Ce mouvement de jeunes adultes invite à la méditation et à la marche en pleine nature dans un esprit de pauvreté et de fraternité. Jamais il n’est entré dans de vaines polémiques, c’est aussi là son trait de caractère et son enseignement.

En cette période de deuil, rappelons-nous le courage, l’engagement et la fidélité à ses valeurs de Michel Menu. Laissons-nous également interpeller par cet homme qui a su en son temps faire évoluer les pratiques pédagogiques du scoutisme pour permettre à plus d’adolescents de vivre l’aventure scoute et devenir des citoyens heureux, actifs, utiles et artisans de justice et de paix.

Enfin, tous les chefs et cadres de mouvements scouts, mais aussi tous les éducateurs, peuvent faire leur ce texte de Michel Menu dans le livre Raiders scouts qu’il publie en 1955 :

« Être chef »
Si tu veux être chef un jour,
Pense à ceux qui te seront confiés,
Si tu ralentis, ils s’arrêtent.
Si tu faiblis, ils flanchent.
Si tu t’assieds, ils se couchent.
Si tu critiques, ils démolissent.
Mais…
Si tu marches devant, ils te dépasseront.
Si tu donnes la main, ils donneront leur peau.
Et si tu pries, alors, ils seront des saints.

couverture

 

photo-menu-3
 Robert Cocianchi, président de la CICS et Michel Menu 
 

 


Michel Menu, c’est ensemble que les Scouts Unitaires de France, les Guides et Scouts d’Europe et les Scouts et Guides de France, nous  voulons vous rendre hommage. Nous prions le Seigneur ; qu’il vous accueille dans ce vaste camp de repos et de joie où il a dressé sa tente, et maintenant la vôtre pour toute l’éternité. 

Michel, votre message, votre engagement et votre exemple invitent adolescents et jeunes adultes à se dépasser, à servir, à être toujours en route, à accepter le risque pour la justice, à goûter le compagnonnage du Christ, à aimer les autres et la vie.

Votre regard se tournait vers l’avenir. Votre talent pédagogique inventait les moyens pour le bâtir en étant toujours constructif et en voulant rassembler.

C’est donc en se tournant vers le futur que nous vous témoignons notre gratitude.

Votre promesse scoute vous engageait pour que chaque jeune puisse grandir par le scoutisme. Afin de partager plus fortement le goût de l’aventure, remettre en avant l’essentiel et rendre le scoutisme plus accessible à tous, vous avez insufflé au mouvement un élan nouveau et missionnaire. Vous avez expérimenté avec passion et inventé, pour proposer aux adolescents des défis à la hauteur de ceux du monde à construire, pour les appeler à prendre leur place dans ce monde.  

Nous sommes vos héritiers, heureux de prendre votre suite. Avec enthousiasme et créativité, nous voulons vivre un scoutisme qui propose et appelle, qui s’adapte aux réels besoins de notre génération par la voie de l’exigence et de la générosité. Vous avez été un chrétien humble et rayonnant. Nous continuons à porter le flambeau.  Avec l’aide de l’Esprit-Saint, nous témoignons de notre foi qui fait vivre et grandir. Le Seigneur, notre compagnon de marche et de jeu, nous offre le  royaume de la nature et du monde pour le trouver : « un scout n’attend pas le Christ paresseusement, il marche à sa rencontre.»

 

Merci de nous avoir réveillés, de nous interpeller pour partager la passion du scoutisme au plus grand nombre  - tant de jeunes en ont besoin, afin d’ avoir le souci de  permettre à plus d’adolescents de vivre l’aventure scoute et de devenir des citoyens heureux, actifs, utiles et artisans de justice et de paix.

Tous les chefs et cadres des mouvements scouts, mais aussi tous les éducateurs, peuvent  dire en vérité votre propre témoignage :

« Si tu veux être chef un jour,
Pense à ceux qui te seront confiés,
Si tu ralentis, ils s’arrêtent.
Si tu faiblis, ils flanchent.
Si tu t’assieds, ils se couchent.


Si tu doutes, ils désespèrent.
Si tu critiques, ils démolissent.


Mais…
Si tu marches devant, ils te dépasseront.
Si tu donnes la main, ils donneront leur peau.
Et si tu pries, alors ils deviendront des saints.”

IMG 1842

IMG 184