Accès directs |

L’éco-attitude au Centre National de Formation avec une chaufferie au bois

photo-chapo-jamb-chaufChaque année, plus de 67 000 journées d’activités  sont organisées au Centre National de Formation (CNF) des Scouts et Guides de France, situé à Jambville dans les Yvelines. Toutes ces activités sont organisées dans une démarche de développement durable. C’est dans cette perspective que le CNF se dote cette année d’un nouveau système de chauffage.

Un nouveau projet écologique pour 2015 

expl-chauf-2Comptes tenus de la raréfaction des énergies fossiles, des défis environnementaux et de la hausse du prix de certains combustibles, la question des énergies alternatives est plus que jamais d’actualité.

C’est pour prendre en compte l’ensemble de ces éléments que le Centre National de Formation et d’Activité des Scouts et Guides De France de Jambville a opté pour l’installation d’une chaufferie à bois au sein de son parc pour 2015.

Des études ont porté sur la densité des besoins en chaleur de la propriété et sur les différences de coût entre le fuel et le bois, et l’impact écologique du fuel sur l’effet de serre. Les résultats plaident en faveur de ce nouveau dispositif.

Le dispositif se composera à la fois d’une chaudière bois qui couvrira 80% des besoins annuels des bâtiments raccordés et de l’actuelle chaudière fuel qui assurera l’appoint lors des jours de grands froids et des pointes de fréquentation ou en cas de panne du dispositif à bois. Image4

Ce système énergétique respectueux de l’environnement desservira les principaux bâtiments du parc : les bâtiments du Château, de l’Orangerie, de la Grande Ferme, de Saint Thomas, l’entrepôt, les réfectoires et les logements.


Le bois, solution de chauffage économique, renouvelable et local

L’installation d’une chaudière à bois aura pour conséquence directe une amélioration de la qualité des rejets dans l’atmosphère Image3et une division par 4 des émissions carbones.Lors de sa combustion, le bois rejette dans l’atmosphère le CO2 absorbé lors de sa croissance, qui sera ensuite stocké par la pousse de nouveaux arbres. Ce circuit fermé en fait une combustion complète et non polluante contrairement aux énergies fossiles

L’approvisionnement se fera grâce à des plaquettes de bois forestières. Elles se présentent sous forme de petits  morceaux de bois et présentent un rendement énergétique supérieur au bois sous forme de buches.

Cette nouvelle installation permettra d’utiliser une matière végétale comme source de combustible. Le stock est donc inépuisable et l’impact environnemental est très faible

Un projet en symbiose avec les valeurs de respect de l’environnement que le centre de formation revendique !