Accès directs |

Des villages à faire rêver!

L'accueil des 18 000 jeunes se prépare à Jambville... ©Lucie Robin26-07-12. L'accueil des 18 000 jeunes se prépare à Jambville...Pour en assurer la logistique et l’accueil, le parc est divisé en 24 “villages” d’une capacité d’environ 1 080 jeunes. Chaque village porte le nom d’un lieu extraordinaire qui appartient au patrimoine de l'UNESCO.
Cap Bonne Espérance, Götland, l'île de skye, Pétra…Petite visite des villages avant l’arrivée des jeunes.

 

Les équipes d'animation voient les choses en grand !

Décors village Terre d'Adélie ©Lucie RobinDans une ambiance particulière, un imaginaire original, les bénévoles s'activent. En se promenant dans Jambville, nous arrivons dans le village du Cap Bonne Espérance, où les bénévoles des Dom-Tom, du Val d'Oise, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne finissent leurs décors africains. La hutte est prête, les drapeaux accrochés, les derniers masques sont peints... Dans d'autres villages, les équipes essayent de mixer les thèmes pour plus d'originalité. Les Vikings du village Götland ont décidé de laisser place au disco. Sophie, la maire du village est contente: “grâce à la comédie musicale Mamamia, Abba est remis au goût du jour, nous serons donc des vikings disco !! ”. L’équipe du village de l'île de skye (Ecosse), où se trouveront les jeunes scouts et guides parisiens,  porte de beaux kilts et surtout n’a pas oublié la tour Eiffel, illuminée toutes les heures.


Détails peinture, village Chutes du Niagara ©Lucie RobinÀ Pétra, un immense temple a été fabriqué pour servir de panneau de projection. Reste à savoir comment ils vont le soulever et l'installer ! “Quand ce sera debout, on sera fier !” nous dit la mairie. J'aperçois alors un bateau réalisé par les éclaireurs de tribu (3ème année des 11-14 ans) lors d'un week-end d'acquisition de compétences (appelé Brevet d'éclaireurs de tribu), un beau moyen pour que les jeunes se sentent dans leur village !

On se croit en vacances en arrivant au village du Camping de l'Aiguille Creuse, surnommé “le camping de l'ambiance”… Les jeunes ont beau ne pas être arrivés, on peut dire que l’ambiance est déjà au rendez-vous ! On est accueilli au bar où trône « Coco », la mascotte perroquet, pour siroter un petit verre de grenadine à l'aide d'une paille géante. Tristan me fait alors le tour du propriétaire : bungalow, piscine, bateaux gonflables, transats, allées de camping... “C'est the place to be” m'annonce Etienne et je le crois !

Une innovation pour ce jamboree : dans chaque équipe village, un espace bien-être est mis en place. Anne-Séverine, chargée d'un de ces espaces me présente la tente avec coussins, friandises et même une chaise de massage !

Avant l'arrivée des jeunes, beaucoup reste à faire...

Décors, village Chutes du Niagara ©Lucie RobinUn peu plus loin, je tombe sur des caravelles qui avancent en sautant sur le chemin ! Un panneau “bondissez sur 15 mètres” illustré par un kangourou est placé dans les bois... Nous voilà au village Ayers Rock en Australie ! L'équipe de vie de village est arrivée sur les lieux depuis lundi pour implanter son village, monter les marabouts, mettre en place l'infirmerie, l'intendance et le coin prière, finir la déco mais surtout répéter leur cérémonie d'ouverture qui a lieu demain !! “Ça va envoyer de la paillette” nous clament les acteurs, Emilien et Jennifer, “qu'est-ce qu'on a envie d'envoyer du rêve !”

Alors pourquoi les membres des équipes de village viennent-ils au jamboree ?

Quand on leur demande la raison de leur venue au jamboree, les membres des équipes village répondent presque tous comme Clémence, du village Götland : “Faire vivre leurs rêves aux jeunes !” Pour Martin, du Cap Bonne Espérance, « C'est l'occasion de vivre un jamboree, avec mes amis en prime !”

construction réalisée par scouts et guides au brevet d'éclaireur de tribu, village de Petra©Lucie RobinDans la plupart des villages, les territoires se connaissent déjà, et il est normal pour eux de répondre présent pour aider à la préparation. Une occasion aussi de continuer à souder l’équipe, ce qui a pu commencer lors du dernier « brevet d'éclaireurs de tribu », un temps dédié aux plus âgés pour se former dans le domaine de la cuisine, la santé et la construction.

A J-1 les équipes de village attendent avec impatience l'arrivée des jeunes, qui ne devraient pas être déçus !

 

Marie Michaux, Lucie Robin
Reporters SGcom' web & photo

thumb_vis-tes-reves-au-jour-le-jourTous les articles Vis tes Rêves