Accès directs |

5 questions à Quentin, un chef qui ose !

photo chapo quentinDepuis quand es-tu chef et où ?

Je suis chef depuis 5 ans. J’ai été chef pionniers-caravelles (jeunes de 14 à 17 ans) pendant 2 ans et demi dans un groupe de Troyes (Champagne-Ardennes) et, après une césure,  j’ai été de nouveau chef chez les scouts-guides (jeunes de 11 à 14 ans) dans le groupe Saint François à Nantes.

Concrètement, ça veut dire quoi être chef ?

Être chef, c’est être un éducateur qui pense que la loi, l’esprit et la méthode du scoutisme sont bons pour la jeunesse. C’est être la personne qui fait rêver les jeunes et qui leur dit : « Chiche ! On le fait ! ». Toujours prêt à aller de l’avant, le chef est celui qui croit à la capacité des jeunes à faire des choses magiques.

Un chef n’a pas peur de faire un jeu déguisé, d’organiser des grands jeux de folie, de monter des projets, de rencontrer de nouvelles personnes, de manger de la pâte à tartiner à la noisette à la cuillère et de rire beaucoup !

Pourquoi es-tu devenu chef ?

Un ami m’a proposé d'essayer ! J’étais scout plus jeune, j’avais aimé, j’ai dit ok.

Ce qui m’a motivé pour reprendre ? L’envie de me rentre utile. Je suis actuellement salarié et je cherchais à reprendre une activité bénévole. Quoi de mieux que de rejoindre un mouvement qui a pour objectif de former des citoyens heureux, actifs, engagés et artisans de paix ? Je souhaite profondément rendre le monde un peu meilleur par mon action auprès des jeunes dans le scoutisme.

Enfin c’est pour moi une belle façon de continuer l’engagement de mes chefs quand j’étais plus jeune et de prolonger cette belle expérience.

Qu’est-ce que ça t’apporte dans la vie de tous les jours ?

Dans ma vie de tous les jours, le scoutisme m’apprend à me surpasser, à être à l’écoute des autres et à savoir me remettre en question en permanence pour toujours continuer d’avancer. Les moments forts que j’ai vécus au sein du scoutisme me permettent de toujours rebondir, même dans les moments les plus difficiles.

Le scoutisme m’apporte beaucoup dans ma vie professionnelle : gestion de projet, travail en groupe et pilotage d’équipe. Ma position de chef m’a donné confiance en moi et m’a permis de comprendre le sens de l’engagement. C’est un vecteur incroyable pour mon évolution professionnelle grâce aux compétences acquises et à l’expérience de la vie en communauté.

Qu’est-ce que tu dirais à quelqu’un qui hésite à rejoindre l’aventure ?

N’hésite pas ! Viens tester car cela n’engage à rien. C’est toi qui décides de t’engager ! Tu as peur de ne pas savoir ? De ne pas réussir ? De ne pas avoir les compétences pour le faire ? Impossible. Tu verras, tu apprendras, tu réussiras et tu apporteras plein de choses. Au niveau personnel, ta mission de chef te fera vivre des temps forts avec d’autres personnes et des projets de fou.J’aime beaucoup cette phrase du fondateur du scoutisme – Baden Powell – qui dit :« Essayez de quitter la terre en la laissant un peu meilleure que vous ne l’avez trouvée et quand l’heure de la mort approchera, vous pourrez mourir heureux en pensant que vous n’avez pas perdu votre temps ». Pour finir, rien ne vaut le bonheur d’un jeune qui te dit « Ouah ! C’était trop swag » !

quentin photo2

Propos recueillis par Laure Charrier, bénévole