Accès directs |

« Donner aux jeunes confiance en leur capacité à construire avec les autres le monde demain »

[en-tete]

[titre]« Donner aux jeunes confiance en leur capacité à construire avec les autres le monde demain »[/titre]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/7461-half.jpg[/media]

[/en-tete]

Nicolas Bertrand est le directeur du rassemblement You’re Up! qui a lieu à Strasbourg. Du 16 au 23 juillet, les 15 000 jeunes de la branche 14-17 ans des Scouts et Guides de France sont invités à vivre ce moment fort autour des enjeux de sobriété heureuse, de citoyenneté européenne, de vivre ensemble et de leadership.

[media image]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/7357-med.jpg

[legende]Nicolas Bertrand, directeur du rassemblement You're Up![/legende][/media]

Pourquoi ce rassemblement ?

 Les Scouts et Guides De France ont une culture du rassemblement : nous aimons réunir des jeunes en grand nombre localement, dans les territoires ou à l’échelon national. Au-delà de cette culture, You’re Up! est un tremplin pour les jeunes de 14 à 17 ans qui ont le désir de s’engager pour la cité et pour l’Europe. Cet événement est également un espace d’ouverture à la différence : 29 nationalités sont présentes et 6 confessions sont représentées. En un mot, You’re Up! Vise à donner aux jeunes confiance en leur capacité à construire avec les autres le monde demain.

[citation]You’re Up! est un tremplin pour les jeunes de 14 à 17 ans qui ont le désir de s’engager pour la cité et pour l’Europe.[/citation]

Quels types d’activités vont vivre les participants ? 

You’re Up! est un « camp scout géant », on va donc retrouver des jeux, des actions citoyennes, des veillées ... A plus grande échelle, le rassemblement est ainsi le reflet de la multitude de projets que peut vivre un groupe de 14-17 ans pendant l’année. Par exemple, samedi 18 juillet, les 15 000 participants vont se lancer dans un jeu de piste pour lequel ont été tracé 2 000 parcours, soit un par équipe. Centré sur la découverte de la réconciliation franco allemande et la fondation de l’Europe, ce jeu se déroulera en même temps à Kehl en Allemagne et à Strasbourg en France. D’autres actions dans la cité sont prévues : aux côtés de 150 associations partenaires, les jeunes vont mener des actions qui porteront notamment sur les transports éco responsables, la sensibilisation au recyclage, la solidarité de proximité…

[diaporama]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/7387-half.jpg[legende]15 000 Pionniers-caravelles invités à vivre un camp scout géant à Strasbourg[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/7395-half.jpg[legende]15 000 jeunes de 14 à 17 ans sont présents au rassemblement You're Up![/legende][/media]

[/diaporama]

Vivre ensemble, citoyenneté européenne, sobriété heureuse, leadership : les 4 enjeux éducatifs du rassemblement sont très « adultes » : comment des jeunes de 14-17 ans peuvent s’en emparer ?

Derrière l’éducation au leadership, nous souhaitons permettre aux jeunes de devenir des acteurs engagés, responsables, artisans de paix. La vie d’équipe qui est une vraie force de la méthode du scoutisme est mise en avant notamment avec le temps des repas et de leur préparation. Dans quelques années, ces jeunes travailleront dans les entreprises, des associations, ils auront besoin de ce positionnement en équipe.

29 nationalités sont présentes sur le rassemblement : c’est un lieu de rencontre internationale ! Oui, nos jeunes s’intéressent à l’Europe et ont envie d’en parler : chaque été, 2 000 jeunes pionniers caravelles font le choix de vivre un camp jumelé avec des jeunes scouts d’autres pays européens.  

[citation]Oui nos jeunes s'intéressent à l'Europe et ont envie d'en parler[/citation]

Un autre moyen de s’emparer des enjeux éducatifs est de donner la parole aux adolescents. Ouvrir le Parlement européen le vendredi 17 juillet et y réunir 800 jeunes qui ont envie de prendre la parole pour cette Europe de demain est aussi un moyen de vivre cet enjeu d’éducation à la citoyenneté européenne.

Quelles ont été les grandes joies de la préparation de ce rassemblement ?

 La joie du travail d’équipe que l’on a réalisé avec l’équipe nationale pionniers-caravelles et l’équipe pilote du rassemblement. Une autre joie, a été le Week-end des Chefs d’équipes [organisé à Jambville (Yvelines) en novembre dernier pour former les chefs d’équipe pionniers et caravelles]. Je suis également fier de voir la mobilisation de 1 500 adultes engagés au service du rassemblement, capables de faire sortir une ville de terre, d’ouvrir un espace de rêve où l’on ose dire aux jeunes qu’ils sont des acteurs d’un monde meilleur et qu’ils peuvent changer le monde.

[citation]On ose dire aux jeunes qu'ils sont des acteurs d'un monde meilleur et qu'ils peuvent changer le monde[/citation]

Quel message souhaites-tu que les Pionniers-Caravelles retiennent de ce rassemblement ?

Aujourd’hui on vous fait confiance pour être les acteurs d’un monde meilleur, pour être ces changements du quotidien, pour être des adultes engagés. Je suis convaincu que vous pourrez changer le monde !  

De quoi rêves tu pour ces jeunes ? 

Qu’ils osent agir, qu’ils soient les acteurs de ce changement. À 15 000, notre chemise et notre foulard nous réunissent autour de nos valeurs. Comment continuer à porter ces engagements éco-responsables, de citoyenneté quand je n’ai pas ma chemise ? Je crois que c’est peut-être ça mon rêve : se dire qu’il n’y a pas seulement avec chemise et foulard que l’on est heureux, actif, artisan de paix, citoyens engagé.

Ces jeunes peuvent vraiment rendre le monde meilleur aujourd’hui ?

Oui ! Ils sont porteurs de projets qui ont un impact positif sur leur environnement : un adolescent qui pendant deux journées va pousser un fauteuil roulant pour voir si des lieux sont accessibles aux personnes en situation de handicap aura sans doute un regard différent sur le handicap après cette expérience. Une jeune qui va se retrouver dans une fourrière à vélo pour donner des pièces détachées aux associations qui en ont besoin aura également un rapport différent à la solidarité de proximité. Enfin, faire vivre 15 000 jeunes dans une ville éco responsable va les aider, chez eux, dans leur vie quotidienne, à prendre des responsabilités et à s’engager pour que les choses soient différentes et que le monde soit meilleur.

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/7595-half.jpg

[legende]Ensemble, les 15 000 pionniers-caravelles vont rêver et construire le monde de demain[/legende]

[/media]

Quelle image des Scouts et Guides De France souhaites-tu que ce rassemblement donne ?

 La capacité des jeunes à s’engager : ils peuvent changer le monde et prendre des responsabilités en tant que citoyen. Il faut aussi montrer que les Scouts et Guides de France sont un mouvement d’éducation des jeunes par les jeunes, ouvert à tous. La ville You’re up est un lieu de vivre ensemble, où chacun à sa place. Nous devons pouvoir proposer le scoutisme à ceux qui en sont aujourd’hui éloignés.

[citation]Faire vivre 15 000 jeunes dans une ville éco-responsable va les aider, chez eux, dans leur vie quotidienne, à prendre des responsabilités[/citation]

Quel est le moment tu rassemblement que tu attends le plus ?

 L’arrivée des 15000 Pionniers-Caravelles, l’arrivée des 15000 sourires !

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/7609-half.jpg

[legende]Les Pionniers-caravelles vont vivre des moments forts autour des enjeux du rassemblement[/legende]

[/media]

« Donner aux jeunes confiance en leur capacité à construire avec les autres le monde demain »

publié le

Nicolas Bertrand est le directeur du rassemblement You’re Up! qui a lieu à Strasbourg. Du 16 au 23 juillet, les 15 000 jeunes de la branche 14-17 ans des Scouts et Guides de France sont invités à vivre ce moment fort autour des enjeux de sobriété heureuse, de citoyenneté européenne, de vivre ensemble et de leadership.

Nicolas Bertrand, directeur du rassemblement You're Up!

Pourquoi ce rassemblement ?

 Les Scouts et Guides De France ont une culture du rassemblement : nous aimons réunir des jeunes en grand nombre localement, dans les territoires ou à l’échelon national. Au-delà de cette culture, You’re Up! est un tremplin pour les jeunes de 14 à 17 ans qui ont le désir de s’engager pour la cité et pour l’Europe. Cet événement est également un espace d’ouverture à la différence : 29 nationalités sont présentes et 6 confessions sont représentées. En un mot, You’re Up! Vise à donner aux jeunes confiance en leur capacité à construire avec les autres le monde demain.

You’re Up! est un tremplin pour les jeunes de 14 à 17 ans qui ont le désir de s’engager pour la cité et pour l’Europe.

Quels types d’activités vont vivre les participants ? 

You’re Up! est un « camp scout géant », on va donc retrouver des jeux, des actions citoyennes, des veillées ... A plus grande échelle, le rassemblement est ainsi le reflet de la multitude de projets que peut vivre un groupe de 14-17 ans pendant l’année. Par exemple, samedi 18 juillet, les 15 000 participants vont se lancer dans un jeu de piste pour lequel ont été tracé 2 000 parcours, soit un par équipe. Centré sur la découverte de la réconciliation franco allemande et la fondation de l’Europe, ce jeu se déroulera en même temps à Kehl en Allemagne et à Strasbourg en France. D’autres actions dans la cité sont prévues : aux côtés de 150 associations partenaires, les jeunes vont mener des actions qui porteront notamment sur les transports éco responsables, la sensibilisation au recyclage, la solidarité de proximité…

15 000 Pionniers-caravelles invités à vivre un camp scout géant à Strasbourg
15 000 jeunes de 14 à 17 ans sont présents au rassemblement You're Up!

Vivre ensemble, citoyenneté européenne, sobriété heureuse, leadership : les 4 enjeux éducatifs du rassemblement sont très « adultes » : comment des jeunes de 14-17 ans peuvent s’en emparer ?

Derrière l’éducation au leadership, nous souhaitons permettre aux jeunes de devenir des acteurs engagés, responsables, artisans de paix. La vie d’équipe qui est une vraie force de la méthode du scoutisme est mise en avant notamment avec le temps des repas et de leur préparation. Dans quelques années, ces jeunes travailleront dans les entreprises, des associations, ils auront besoin de ce positionnement en équipe. 29 nationalités sont présentes sur le rassemblement : c’est un lieu de rencontre internationale ! Oui, nos jeunes s’intéressent à l’Europe et ont envie d’en parler : chaque été, 2 000 jeunes pionniers caravelles font le choix de vivre un camp jumelé avec des jeunes scouts d’autres pays européens.  

Oui nos jeunes s'intéressent à l'Europe et ont envie d'en parler

Un autre moyen de s’emparer des enjeux éducatifs est de donner la parole aux adolescents. Ouvrir le Parlement européen le vendredi 17 juillet et y réunir 800 jeunes qui ont envie de prendre la parole pour cette Europe de demain est aussi un moyen de vivre cet enjeu d’éducation à la citoyenneté européenne.

Quelles ont été les grandes joies de la préparation de ce rassemblement ?

 La joie du travail d’équipe que l’on a réalisé avec l’équipe nationale pionniers-caravelles et l’équipe pilote du rassemblement. Une autre joie, a été le Week-end des Chefs d’équipes [organisé à Jambville (Yvelines) en novembre dernier pour former les chefs d’équipe pionniers et caravelles]. Je suis également fier de voir la mobilisation de 1 500 adultes engagés au service du rassemblement, capables de faire sortir une ville de terre, d’ouvrir un espace de rêve où l’on ose dire aux jeunes qu’ils sont des acteurs d’un monde meilleur et qu’ils peuvent changer le monde.

On ose dire aux jeunes qu'ils sont des acteurs d'un monde meilleur et qu'ils peuvent changer le monde

Quel message souhaites-tu que les Pionniers-Caravelles retiennent de ce rassemblement ?

Aujourd’hui on vous fait confiance pour être les acteurs d’un monde meilleur, pour être ces changements du quotidien, pour être des adultes engagés. Je suis convaincu que vous pourrez changer le monde !  

De quoi rêves tu pour ces jeunes ? 

Qu’ils osent agir, qu’ils soient les acteurs de ce changement. À 15 000, notre chemise et notre foulard nous réunissent autour de nos valeurs. Comment continuer à porter ces engagements éco-responsables, de citoyenneté quand je n’ai pas ma chemise ? Je crois que c’est peut-être ça mon rêve : se dire qu’il n’y a pas seulement avec chemise et foulard que l’on est heureux, actif, artisan de paix, citoyens engagé.

Ces jeunes peuvent vraiment rendre le monde meilleur aujourd’hui ?

Oui ! Ils sont porteurs de projets qui ont un impact positif sur leur environnement : un adolescent qui pendant deux journées va pousser un fauteuil roulant pour voir si des lieux sont accessibles aux personnes en situation de handicap aura sans doute un regard différent sur le handicap après cette expérience. Une jeune qui va se retrouver dans une fourrière à vélo pour donner des pièces détachées aux associations qui en ont besoin aura également un rapport différent à la solidarité de proximité. Enfin, faire vivre 15 000 jeunes dans une ville éco responsable va les aider, chez eux, dans leur vie quotidienne, à prendre des responsabilités et à s’engager pour que les choses soient différentes et que le monde soit meilleur.

Ensemble, les 15 000 pionniers-caravelles vont rêver et construire le monde de demain

Quelle image des Scouts et Guides De France souhaites-tu que ce rassemblement donne ?

 La capacité des jeunes à s’engager : ils peuvent changer le monde et prendre des responsabilités en tant que citoyen. Il faut aussi montrer que les Scouts et Guides de France sont un mouvement d’éducation des jeunes par les jeunes, ouvert à tous. La ville You’re up est un lieu de vivre ensemble, où chacun à sa place. Nous devons pouvoir proposer le scoutisme à ceux qui en sont aujourd’hui éloignés.

Faire vivre 15 000 jeunes dans une ville éco-responsable va les aider, chez eux, dans leur vie quotidienne, à prendre des responsabilités

Quel est le moment tu rassemblement que tu attends le plus ?

 L’arrivée des 15000 Pionniers-Caravelles, l’arrivée des 15000 sourires !

Les Pionniers-caravelles vont vivre des moments forts autour des enjeux du rassemblement