Accès directs |

Découvrir et apprendre à connaître l'autre pour mieux vivre ensemble !

[en-tete][media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8687-half.jpg[/media][titre]Découvrir et apprendre à connaître l'autre pour mieux vivre ensemble ![/titre][/en-tete]

Une journée pour se rencontrer, une journée pour échanger... Les groupes se sont jumelées pour les activités de la journée, et certains ont accueillis de jeunes Strasbourgeois sur le lieu du rassemblement You're Up! Les jeux, les ateliers de la journée mais aussi les moments de vie quotidienne ont été l'occasion de vivre pleinement la rencontre. Retour en images.

[media image]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8601-med.jpg[legende] « C'est cool. Faire à manger sur du feu, c'est trop marrant », « on s'attendait à voir des gens en prière tout le temps » s'étonnent les jeunes de 11 à 14 ans de l'association « Porte ouvertes » accueillis par le groupe du Havre.[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8622-med.jpg[legende]« Y'a vraiment beaucoup de monde, c'est cool de faire à manger tous ensemble, j'aimerais trop essayer », s'enthousiasme une jeune lycéenne du Centre d'accueil de Hautepierre, le quartier qui jouxte le rassemblement. Son amie tempère : « Mais il n'y a pas de prise électrique, comment je ferais pour mon lisseur et pour charger mon téléphone ? »[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8625-half.jpg[legende]« On était vraiment curieux de voir comment c'est à l'intérieur du lieu de rassemblement. J'aime bien l'esprit, c'est très loin de l'image du scoutisme que je me faisais, c'est incroyable comme ils ont su nous intégrer en à peine dix minutes avec des jeux ! On a l'impression d'être entrés dans leur famille !» Paul, 16 ans, habitant du quartier[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/SGDF-YOUREUP-OO-4145-half.jpg[legende]«Ce matin on ne se connaissait pas et on a formé deux nouvelles équipes mixtes. » « On est obligé de bousculer nos habitudes, on découvre comment ils fonctionnent pour préparer le repas ». « C'est enrichissant car chaque équipe partage ce qu'elle fait de mieux ! On est en train de construire une tente surélevée avec un hamac. » Les pionniers-caravelles de Palaiseau-Villebon et d'Avray.[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8699-half.jpg[legende]A l'atelier « construction de hamac » dans l'espace « Nature et construction » : « L'entente est franchement super depuis ce matin » lancent en choeur Eliana, Gabrielle et Léa, de Guadeloupe, Sartrouville et Tarbes.[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8737-half.jpg[legende]Gros succès pour le stand « Tarte flambée » dans l'espace « Être citoyen demain », même au milieu de l'après-midi à plus de 30° à l'ombre ! D'un côté ceux qui les dégustent, de l'autre ceux qui commencent par apprendre à les fabriquer.[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8623-half.jpg[legende]« Ils sont trop cool les Parisiens, on a fait des petits jeux avec eux ils font hyper bien la cuisine. Ils ne voulaient pas qu'on les aide et ça valait le coup ! C'était poulet mariné, avec des oignons, des tomates et des courgettes » Jérome, Fabien et Martin, de Talence jumelée pour la journée avec un groupe de Paris.[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8754-half.jpg[legende]« On est arrivées à midi, on a été accueillies par le groupe de Rouen, on a déjeuné avec eux. Ils nous avaient préparé à manger, c'était super sympa ! J'ai été surprise de voir qu'il y avait si peu de douches ! », Ariane et Marie, des Eclaireuses et Eclaireurs laïcs venus pour la journée.[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8711-half.jpg[legende]« On a composé une chanson à partir d'un poème que des pionniers-caravelles venaient d'écrire à l'atelier poésie. Comme nous étions de plusieurs pays, on a fait un couplet en français, un en anglais, un en espagnol et un en allemand.Et on va tous se recontacter pour finaliser le tube de l'été ! » Cyprien et Jérémy, de Montigny-les-Metz[/legende][/media]

[media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/banners/youreup/8987-half.jpg[legende] « C'était très chouette de pouvoir débattre sur les questions interreligieuses avec des personnes venant de groupes différents parce qu'entre nous on connaît déjà nos points de vue . Là, on a entendu les opinions de personnes qui viennent d'ailleurs avec des expériences différentes. » Sarah, de Montargis[/legende][/media]

Découvrir et apprendre à connaître l'autre pour mieux vivre ensemble !

publié le

Une journée pour se rencontrer, une journée pour échanger... Les groupes se sont jumelées pour les activités de la journée, et certains ont accueillis de jeunes Strasbourgeois sur le lieu du rassemblement You're Up! Les jeux, les ateliers de la journée mais aussi les moments de vie quotidienne ont été l'occasion de vivre pleinement la rencontre. Retour en images.

 « C'est cool. Faire à manger sur du feu, c'est trop marrant », « on s'attendait à voir des gens en prière tout le temps » s'étonnent les jeunes de 11 à 14 ans de l'association « Porte ouvertes » accueillis par le groupe du Havre.
« Y'a vraiment beaucoup de monde, c'est cool de faire à manger tous ensemble, j'aimerais trop essayer », s'enthousiasme une jeune lycéenne du Centre d'accueil de Hautepierre, le quartier qui jouxte le rassemblement. Son amie tempère : « Mais il n'y a pas de prise électrique, comment je ferais pour mon lisseur et pour charger mon téléphone ? »
« On était vraiment curieux de voir comment c'est à l'intérieur du lieu de rassemblement. J'aime bien l'esprit, c'est très loin de l'image du scoutisme que je me faisais, c'est incroyable comme ils ont su nous intégrer en à peine dix minutes avec des jeux ! On a l'impression d'être entrés dans leur famille !» Paul, 16 ans, habitant du quartier
«Ce matin on ne se connaissait pas et on a formé deux nouvelles équipes mixtes. » « On est obligé de bousculer nos habitudes, on découvre comment ils fonctionnent pour préparer le repas ». « C'est enrichissant car chaque équipe partage ce qu'elle fait de mieux ! On est en train de construire une tente surélevée avec un hamac. » Les pionniers-caravelles de Palaiseau-Villebon et d'Avray.
A l'atelier « construction de hamac » dans l'espace « Nature et construction » : « L'entente est franchement super depuis ce matin » lancent en choeur Eliana, Gabrielle et Léa, de Guadeloupe, Sartrouville et Tarbes.
Gros succès pour le stand « Tarte flambée » dans l'espace « Être citoyen demain », même au milieu de l'après-midi à plus de 30° à l'ombre ! D'un côté ceux qui les dégustent, de l'autre ceux qui commencent par apprendre à les fabriquer.
« Ils sont trop cool les Parisiens, on a fait des petits jeux avec eux ils font hyper bien la cuisine. Ils ne voulaient pas qu'on les aide et ça valait le coup ! C'était poulet mariné, avec des oignons, des tomates et des courgettes » Jérome, Fabien et Martin, de Talence jumelée pour la journée avec un groupe de Paris.
« On est arrivées à midi, on a été accueillies par le groupe de Rouen, on a déjeuné avec eux. Ils nous avaient préparé à manger, c'était super sympa ! J'ai été surprise de voir qu'il y avait si peu de douches ! », Ariane et Marie, des Eclaireuses et Eclaireurs laïcs venus pour la journée.
« On a composé une chanson à partir d'un poème que des pionniers-caravelles venaient d'écrire à l'atelier poésie. Comme nous étions de plusieurs pays, on a fait un couplet en français, un en anglais, un en espagnol et un en allemand.Et on va tous se recontacter pour finaliser le tube de l'été ! » Cyprien et Jérémy, de Montigny-les-Metz
« C'était très chouette de pouvoir débattre sur les questions interreligieuses avec des personnes venant de groupes différents parce qu'entre nous on connaît déjà nos points de vue . Là, on a entendu les opinions de personnes qui viennent d'ailleurs avec des expériences différentes. » Sarah, de Montargis