Accès directs |

L'Europe vue par les participants à You're up !

europeL’Europe, ce n’est pas seulement des coupes budgétaires ! Les 14-17 ans, citoyens européens, s’engagent et le font savoir. En Juillet dernier, à Strasbourg, lors du rassemblement You're up !, 800 pionniers-caravelles ont voté la Résolution pour l’Europe de Demain, au Parlement Européen. Ils veulent maintenant porter des projets ouverts à la rencontre.



  « L’Europe n’est pas une chance, mais un cadeau. En faisant peu de choses, on peut rencontrer plein de personnes que je n’aurais pas découvertes si je n’étais pas européenne ». C'est avec ces mots très fort, qu'Elyana, jeune guadeloupéenne, affirmait son attachement à l'Europe, lors du rassemblement You're up !, cet été (rassemblement de la branche 14-17 ans des Scouts et Guides de France, auquel était invité des Scouts de toute l'Europe). L'Europe, elle en entend parler à la maison, à la télévision, au lycée...comme tous les jeunes européens. Ces derniers ont donc leur mot à dire sur cette entité, souvent floue pour certains. Pour les participants à You're up ! : « elle facilite les échanges économiques, touristiques », « elle maintient la paix dans le monde, elle évite les violences », « elle garantit les droits »... Qu’ils aient 14, 15 ou 16 ans, ils ont tous conscience que l’Europe est grande, diverse. Elle leur permet de voyager, de découvrir de nouvelles cultures, de rencontrer des personnes. Etre européen, c'est avoir quelque chose en plus de la nationalité française et pouvoir voyager librement.

L'Europe de demain

11745883 10153450467430050 6129723917442702581 nToutefois, les 14-17 ans gardent les pieds sur terre. Ils savent que l’Europe est compliquée, avec beaucoup de pays, que les lois sont longues à se mettre en place, que les médias s’emparent toujours des mêmes sujets. « C’est à You’re up ! que je me suis rendu compte que l’Europe est dynamique, jeune et que c’est différent de ce que l’on voit à la télévision » explique Elyana. Et c'est au service de cette Europe différente que ces jeunes veulent placer leur enthousiasme, leur motivation, leurs projets...La Résolution pour l'Europe de Demain, publiée sur le site du ministère de la jeunesse, est un de ces projets. Elle invite à oser la rencontre européenne, maintenir la paix, favoriser des actions environnementales au niveau européen. C'est de cette façon que les jeunes présents à You're Up ! cet été espèrent affirmer leur place dans l'Europe. A 14 ans, Inès, caravelle à Marseille, est prête à s’engager pour maintenir la liberté européenne de voyager facilement : « on peut tous faire quelque chose, à n’importe quel âge, à sa façon » assure-t-elle. D'autres souhaitent faire bouger les choses autour des questions d'environnement, des Droits de l'Homme, de la fraternité...

Le scoutisme et l'Europe

europe3Tous attendent désormais que l'Europe donne réellement la parole aux citoyens et qu'elle ne soit pas seulement dirigée par les hommes politiques. L'expérience de You're up ! les en a convaincu : ils peuvent agir et changer les choses ! Le ministre de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner, leur avait alors exprimé son soutien. « Je souhaite que le guidisme et le scoutisme continuent à s’investir dans les instances européennes » avait-il déclaré lors de la cérémonie de clôture du rassemblement. Chaque année, 2000 Pionniers-Caravelles (branche 14-17 ans des Scouts et Guides de France) partent camper partout en Europe. Certains choisissent à l'inverse d'accueillir des scouts venus de toute l'Europe, sur leur lieu de camp en France. Cette rencontre de l'autre était au cœur du rassemblement You're up !. « Qu’on soit Italien, Serbe, Français, on est tous scout, ça nous rapproche car on s’est tous engagé pour une raison ou une autre et on est tous là pour la même raison : rendre le monde meilleur, ça nous rapproche, et ça crée des liens » explique Michael, 15 ans, pionnier à Paris. Ces liens, ces projets et ces rêves de monde meilleur nés à You're up ! vont désormais être entretenus par ces jeunes européens.

Lire aussi - Députés européens d'un jour : 800 pionniers-caravelles au Parlement Européen