Accès directs |

Un élan de solidarité après les inondations

inondationsLa mobilisation des groupes Scouts et Guides de France suite aux inondations a commencé dès les premières évacuations. Dans les régions touchées, les jeunes et leurs responsables ont participé à des actions de nettoyages et sont venus en aide à ceux qui en avaient besoin.

« Cet élan de solidarité a permis aux jeunes de vivre concrètement ce qu'est « aider son prochain » et ils se sont sentis vraiment utiles », témoigne Blandine, responsable du groupe Scouts et Guides de France d'Orsay dans l'Essonne (91) suite au week-end de mobilisation pour venir en aide aux personnes touchées les inondations. Dans les régions atteintes, les Scouts et Guides de France ont offert leurs service pour nettoyer les rues et les habitations, distribuer des repas, organiser des centres d'accueil…

Hébergement d’urgence et nettoyage

A Nemours (77), le groupe s'est organisé dès le premier soir en participant à l’installation des lits de camp dans les hébergements d’urgence pour les sinistrés. Il s'agissait de faire en sorte que les riverains évacués retrouvent au plus vite leurs logements. Une inondationsillustrationnumero3action de nettoyage a eu lieu le samedi 4 juin, en lien avec la mairie, à laquelle ont participé les jeunes de 14 à 21 ans, encadrés par leurs animateurs, les responsables de groupes et les parents qui le souhaitaient. Équipés de bottes, balais et gants, ils ont travaillé toute la journée à remettre en état les endroits accessibles qui en avaient besoin.

A Montgeron (91), c'est la mairie qui a orienté certaines personnes vers le groupe des Scouts et Guides de France. « Cela a été l'occasion de rencontrer des personnes désemparées qui étaient un peu soulagées rien que de recevoir des propositions d'aide, » raconte Etienne, le responsable du groupe.

Une mobilisation à tout âge


A Orsay, les plus jeunes (8-11 ans) ont passé la journée de dimanche à nettoyer des terrasses, des voitures, des caves... Les 11-14 ans se sont rendus disponibles dans la ville où ils avaient prévus de passer le week-end (Chevry, en Seine et Marne). Ils sont venus en aide à 3 familles, qui se sont dit heureuses d'être aidées et de se sentir moins seules. Elles ont remercié les scouts et guides avec un bon goûter !

Un beau moment de solidarité

A Montargis, dans le Loiret, le week-end de groupe a été annulé et les jeunes se sont mis en contact avec la municipalité. De l’aide a été apportée aux habitants et un repas suivi d’une veillée a été proposé aux sinistrés pour leur changer les idées. Le groupe de Palaiseau aussi a choisi d'annuler son week-end. « C'était pas forcément toujours facile, reconnaît Jean-Baptiste, mais ça reste un super moment et maintenant les gens ont un autre point de vue sur le scoutisme et on a plein de barbecues de prévus ! ». inondationsillustration2

Ces quelques exemples illustrent l’engagement des jeunes et des responsables. Ailleurs également, les groupes se sont mis spontanément au service dans la mesure de leurs moyens. Dans le scoutisme, servir est un but mais c’est aussi un outil éducatif. Les jeunes découvrent qu’on ne peut pas faire face tout et que la solidarité est irremplaçable, que n’importe qui peut toujours donner un coup de main, même petit.