Accès directs |

Vivre la démocratie en camp : le jeu des conseils

Le jeu des conseils fait partie des fondamentaux du scoutisme, il permet à chaque jeune d’apprendre à s’exprimer et à défendre ses idées et de comprendre que les décisions de vie commune doivent se prendre de façon réfléchie et concertée. Cette démarche s’inscrit pleinement dans le but du scoutisme de former des citoyens actifs et chez les Scouts et Guides de France : il est proposé de la vivre à tous les âges. Les scouts et guides de la Ve de Lille la vivent pendant leur camp d'été dans les Ardennes : chaque jour, ils discutent par petits groupes pour prendre des décisions sur la vie du camp.

jeu des conseils photo chapo

« On a bien mangé aujourd'hui, c'était chouette de pouvoir tartiner soi même sa tartine », s'enthousiasme Raphaël. Le conseil d'équipe a commencé depuis un petit quart d'heure sur le camp de la Ve de Lille dans les Ardennes. Dans l'équipe de Raphaël, chacun se dit effectivement très content que les proportions de nourritures aient augmenté. Avant cela différents sujets avaient été abordés comme l'ambiance dans l'équipe : « tout le monde aide les autres, il faut continuer comme ça », l'ambiance dans le groupe : « ça se passe bien, même si il faut gérer les différentes personnalités », et les chefs : « très sympa »...

Faire le bilan en équipe

Chaque équipe fait de même, à l'heure du gouter, répondant aux différentes questions posées sur le carnet de conseil par les chefs. C'est maintenant le moment de faire le bilan des activités : «  le jeu de l'après-midi était bien mais trop court », commence Malo. « Mais c'était de notre faute, complète Guillaume, le chef d'équipe, on a mis trop de temps à se rassembler ». Et c'est donc sur ces sages paroles que se termine la première étape du jeu des conseils sur le camp d'été de ce groupe d'une vingtaine de Scouts et Guides (11-14 ans) de Lille.

S'écouter pour se comprendre

L'étape suivante, c'est le conseil des chefs d'équipes : les représentants de chaque équipe vont échanger sur ce qui s'est dit au goûter, en présence d'un chef (animateur). Aujourd'hui c'est Joséphine qui anime la séance, après avoir écouté ce que chacun avait à dire elle pose des questions pour mieux comprendre. « Comment on pourrait faire d'après vous pour que tout le monde participe davantage dans les équipes ou ça pose problème ? » « On pourrait commencer par demander à ceux qui participent moins, ce qu'ils ont envie de faire eux ? » propose Manon. Tout le monde semble d'accord. Les jeunes concluent ce deuxième conseil de la journée en remerciant les chefs pour avoir écouté leur demande de varier un peu plus les gouters : « le pain perdu c'était super bon ! » s'exclame Jeanne.

Prendre en compte la parole des jeunes

Le soir, alors que tous les jeunes sont couchés, peut alors commencer le conseil des chefs. Joséphine commence par rapporter ce qui s'est dit lors du conseil de chefs d'équipes et les chefs prennent ensemble des décisions pour les jours à venir. Joséphine propose que deux d'entre eux aillent parler à ceux qui participent moins pour essayer de comprendre pourquoi. Ils décident également d'intervenir dès le lendemain matin au sujet des gros mots : tous ont remarqué que les jeunes en disaient beaucoup plus qu'en début de camp.

S'engager ensemble

C'est le lendemain matin, lors du temps forum où tout le groupe est rassemblé, que les chefs présentent ces nouvelles décisions et le bilan des conseils de la veille. Ils reviennent notamment sur les temps de jeux : « pour les chefs aussi c'est frustrant quand vous ne jouez que 30 minutes à un jeu qu'on a préparé pour vous », explique Tiphaine. Les jeunes s'engagent donc à faire plus attention au respect des horaires. Une nouvelle journée peut commencer sur le camp, nul doute qu'elle sera encore plus belle que la précédente.