Accès directs |

Tiphaine, 18 ans, veut transmettre ce qu'elle a vécu

Tiphaine6Tiphaine est cheftaine à Lille depuis le début de l'année. Durant l’été, elle passe 2 semaines avec les jeunes dont elle a la responsabilité. Son engagement bénévole repose sur son envie dese mettre au service des jeunes, comme d’autres l’ont fait pour elle par le passé. Rencontre.
« Le premier camp c'est surprenant : on vit de nouvelles choses », révèle Tiphaine, 18 ans, cheftaine (animatrice) depuis le début de l'année dans le groupe de la Ve de Lille. En première année de psychologie, la jeune fille a décidé de donner 2 semaines de ses vacances pour emmener les scouts-guides (11-14 ans), camper dans les Ardennes. « Ça permet de voir une facette différente du camp scout, de voir tout ce que ça entraîne comme préparation », explique-t-elle. Tout en reconnaissant que cela prend beaucoup de temps, aussi bien avant que pendant le camp, Tiphaine se dit très contente de cette expérience.

Un attachement fort au mouvement

Tiphaine fait du scoutisme depuis ses 8 ans, elle a rejoint le groupe de la Ve de Lille depuis 4 ans et c'est là qu'elle participe maintenant à l'animation et à l'éducation d'un groupe d'une vingtaine de scouts-guides . « Je suis devenue cheftaine parce j'en avais envie, raconte-t-elle, je trouve ça beau de pouvoir retransmettre ce qu'on a vécu. » La jeune fille se dit très attachée au mouvement Scout et Guide de France, elle lui doit ses meilleurs souvenirs et ses plus belles rencontres. Mais l'expérience de cheftaine est très différente et très nouvelle pour elle : « c'est très concret et ça ne se limite pas à l'image que l'on peut en avoir quand on est jeune. C'est beaucoup plus riche. »

L'acquisition de compétences utiles dans le monde du travail

Son expérience tout au long de l’année, ainsi que durant le camp a permis à Tiphaine d'acquérir de nombreuses compétences qui lui seront très utiles à l'avenir. « Je suis pas mal investie dans l’aumônerie de mon ancien collège et je vais travailler là-bas l'année prochaine. » Elle aura pour mission de préparer les week-ends et les camps spirituels qui rythmeront l'année. Mais pour l'instant ce qu'elle attend le plus c'est la fin de son camp : «  il y a toujours une émotion forte lorsque le camp se termine, mais, en tant que chef, ça doit être très différent ». Pour l’instant, la jeune fille doit retourner aider l'équipe en charge de la cuisine ce soir.

Tiphaine1