Accès directs |

« Le camp, ça coupe vachement du quotidien », témoignages de jeunes en camp dans le Val d'Oise

microtrotoirpiscopnewLe camp d'été est l'occasion pour des jeunes de toute la France de passer une ou deux semaines au plus près de la nature et de partager des moments forts. Des jeunes de tous âges et de toute la France ont notamment participé au camp groupé organisé à Piscop, dans le Val d'Oise.

Antoine, 17 ans, Saint Brieuc : « On se sent plus libre »

Piscop Antoine

Pourquoi es-tu venu au camp ?

Parce que ça coupe vachement du quotidien. On est ensemble pendant deux semaines et on fait plein d'activités.

Comment ça se passe ?

Super bien, hier on a fait de l'accrobranche, c'était top. Et puis c'est un camp très instructif aussi, où on apprend à avoir un comportement responsable pour l’environnement : par exemple on a une poule pour réduire nos déchets !

Quel est le meilleur moment du camp ?

Personnellement pour moi c'est les « explorations ». En fait pendant 24 h on est juste entre jeunes et on doit choisir un lieu où on part seuls après avoir préparé avec les chefs. On part en randonnée. Nous on a fait 25km, et c'est bien parce qu'on est sur les chemins dans la nature et on achète notre propre nourriture. On est autonomes quoi !

Qu'est-ce qui est différent en camp d'à la maison ?

C'est surtout le détachement des choses matérielles, parce qu'on partage tout. Et on se sent plus libres du coup, c'est difficile à expliquer. Il faut le vivre.

Marie, 12 ans, Épernay : « J'aime bien les veillées »

Mariepiscop

Pourquoi es-tu venu au camp ?

Ca fait un certain temps que je fais du scoutisme et j'ai pas trop l'habitude de louper des camps. Et puis c'est bien parce que c'est l'occasion de tous se revoir. Dans le groupe, y’a aussi des jeunes qui vivent à Chalon donc on ne les voit pas souvent.

Comment ça se passe ?

Pour l'instant tout se passe bien mis à part qu'on est la plupart du temps en retard par rapport aux autres. Hier c'était une des premières journées où on était à l'heure.

Quel est le meilleur moment du camp ?

J'aime bien le moment des promesses et j'aime bien les veillées aussi. Déjà à la maison je dors pas dans une tente, ça j'aime bien. C’est aussi marrant de faire les feux, de construire des choses comme la table à feux ou le vaisselier.

Emile, 12 ans, Chalon en Champagne : «  Se retrouver entre copains, c'est vraiment bien ».

Emilepiscop

Pourquoi es-tu venu au camp ?

Ca change des week-ends qu'on fait à chaque fois. Et se retrouver entre copains c'est vraiment bien.

Comment ça se passe ?

Très bien, au début c'était un peu dur pour les nouveaux d'être loin de leur parents mais maintenant tout va bien.

Quel est le meilleur moment du camp ?

Ce que j'ai préféré c'est l'exploration et ce que j'attends maintenant c'est les promesses, il va y en avoir deux !

Qu'est-ce qui est différent en camp d'à la maison ?

On se sent pas à la maison, on est en pleine nature, à l'extérieur sans nos parents et nos frères et sœurs.

Paul, 9 ans, Paris : « On a gagné le concours cuisine ! »

Paulpiscop

Pourquoi es-tu venu au camp ?

Pour m'amuser !

Comment ça se passe ?

Super, on a gagné le concours cuisine !

Quel est le meilleur moment du camp ?

Le mieux c'était quand la poule s'est échappé 2 fois… Du coup on l'a rebaptisé Ninja !

Qu'est-ce qui est différent en camp d'à la maison ?

A la maison on a l'eau chaude et un lit plus douillet, mais là on n’a pas les parents sur le dos et à la maison y a pas le concours cuisine.

Anne-Marie, 10 ans, Paris : « J'ai appris à faire du feu et à cuisiner avec mes chefs »

Anne Marie piscop

Pourquoi es-tu venu au camp ?

Pour changer de l'air de la ville, ça fait du bien.

Comment ça se passe ?

C'est trop bien, on s'ennuie jamais, j'ai pas envie que ça s'arrête.

Quel est le meilleur moment du camp ?

C'était le concours cuisine, nous on a fait un flammekueche et des pommes d'amour.

Qu'est-ce qui est différent en camp d'à la maison ?

Y a pas la télé, mais ça me manque pas du tout. Y'a pas de four mais du coup j'ai appris à faire du feu et à cuisiner avec mes chefs.

Morgane, 17 ans, Saint Brieuc : « J'avais envie de bien terminer mon année »

MorganePiscop

Pourquoi es-tu venue au camp ?

Ca fait 3 ans que je suis chez les Scouts et Guides de France et j'avais envie de bien terminer mon année.

Comment ça se passe ?

Très bien, il y a eu quelques tensions mais ça va mieux, on s'entend tous bien et on fait en sorte que ça continue.

Quel est le meilleur moment du camp ?

Je pense que ce sera la source [journée où les jeunes de 14 à 17 ans se retrouvent en petit groupe pour réfléchir à l'année passée et à leurs projets], je pense que ça va être pas mal. On ne sera que entre 3e année, ça sera l'occasion de se retrouver avant les compagnons [17-21 ans] pour ceux qui y vont.

Qu'est-ce qui est différent en camp d'à la maison ?

On fait des choses qu'on ne fait pas d'habitude à la maison, on va chercher de l'eau, on fait du feu. Et puis dormir dehors ou faire la cuisine pour une vingtaine de personnes c'est assez différent, c’est assez différent de ce qu’on fait quotidiennement.