Accès directs |

« On aimerait vivre un projet international sur le thème de l’éducation »

IMG 1185Hélène, Clémentine, Gaspard, Baptiste, Marie et Thomas sont étudiants. Ils se sont rencontrés à Sceaux et ont pour la plupart grandi ensemble. Ils ont choisi de constituer une équipe de compagnons [17-20 ans] pour vivre autrement leur amitié et construire des projets. Rencontre.

Au-delà de la distance et des emplois du temps bien remplis

Chacun mène des études différentes. Hélène vit à Lyon, Gaspard à Bordeaux, Clémentine à Londres, les autres en Ile-de-France. Seules les 3 filles continuaient le scoutisme ensemble durant les années pionniers-caravelles [14-17 ans]. Malgré tout cela, ces 6 jeunes ont eu envie de constituer une équipe compagnons, pour vivre autrement leur amitié. Clémentine témoigne : « On a voulu motiver les 3 garçons, parce c’est trop bien de vivre des choses tous ensemble comme ça. A 3 ça n’aurait pas été pareil !».

Ces jeunes sont notamment portés par la possibilité de monter des projets. « C’est l’intérêt d’être compagnon, on fait des projets pour se mettre au service des autres, on s’ouvre au monde, avec des personnes qu’on apprécie à nos côté. Personnellement j’avais toujours eu envie d’être compagnon un jour.» confie Marie. Par exemple, l’an dernier, ils voulaient aider l’association Jaccede à répertorier des lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite. Cela n’a pas fonctionné pour des questions d’organisation, leurs différents emplois du temps n’aidant pas. « On a eu du mal à trouver les fauteuils roulants nécessaires à l’opération », raconte Thomas. Mais ils ont d’autres tours dans leur sac !

IMG 1096

Un été avec des enfants, un autre au service d’une bergère, un projet de solidarité internationale à venir

Si leur projet avec Jaccede n’a pas fonctionné l’an passé, les jeunes scéens ont tout de même vécu plusieurs projets ensemble. L’an passé, ils étaient dans un centre de vacances pour les familles sans grandes ressources. Ils ont ainsi organisé des activités et sont allés à la rencontre des personnes qui animaient ce centre.

Cet été, ils ont donc voulu faire quelque chose de différent. Après avoir voté, ils ont opté pour aller à la découverte du métier de berger dans le Jura. Durant près de 2 semaines, ils ont découvert le métier de Claudine, qui s’occupe de vaches dans la commune de Mouthe. Ils ont ainsi aidé à sortir les vaches, à entretenir les champs. « C’est bien, on est sortis de notre confort avec cette expérience. Moi au départ j’ai peur des bêtes, même des chiens, alors les vaches…Et maintenant, j’ai même envie d’avoir un âne ! Et puis bien sûr, la rencontre avec Claudine était intéressante, c’est un mode de vie complètement différent de ce que nous avons nous », explique Hélène.

compassceauxpresentation


L’année prochaine, ils vont mener un projet de solidarité à l’international dans le domaine de l’éducation. « Ce projet de l’été dernier nous a fait nous rendre compte que c’était dans le domaine de l’enfance que nous voulions mener un projet à l’international. », témoigne Thomas. « Nous n’avons pas pu le faire cette année car nous n’étions pas prêts, mais dès septembre nous allons nous préparer pour pouvoir réaliser notre projet l’an prochain, en cherchant une association partenaire ! », ajoute Gaspard. « Il va falloir qu’on soit plus organisés que cette année, mais nous avons prévu de faire un bilan pour être plus efficaces. » conclut Baptiste.