Accès directs |

Romane, 17 ans, a pris confiance en elle grâce au scoutisme

P1040522Romane est cheftaine à Provins (Seine et Marne) depuis quelques mois. Cet été, elle a passé deux semaines en camp avec les jeunes dont elle a la responsabilité. La découverte du scoutisme a été pour elle une véritable révélation.

 

« Avec les jeunes, on a très vite appris à se connaître et ça se passe super bien ». Lorsque l'on entend Romane, aussi à l'aise et enthousiaste, on a du mal à imaginer que, quelques mois auparavant, elle n'avait jamais mis les pieds chez les Scouts et Guides de France. Et pourtant, cette jeune fille de 17 ans, qui vient d'obtenir son bac S et s’apprête à rentrer en fac de physique, vivait cet été son premier camp scout. « J'avoue que dormir par terre, j'aime pas trop, concède Romane avec le sourire. Mais bon ça va, ce n’est pas non plus horrible. » Au-delà de ce désagrément, la jeune fille semble comme un poisson dans l'eau. « Le fait de devoir animer devant les enfants ça m'a fait prendre confiance en moi, explique-t-elle. J'ai été obligée de parler devant 24 jeunes, ce n’est pas forcément évident au début. » Heureusement, sur ce camp, les jeunes animateurs sont accompagnés par une équipe de direction plus expérimenté, ainsi Romane ne s'est jamais senti seule dans cette belle mission. « On a eu quelques difficultés au sein de l'équipe d'animateurs, raconte la jeune fille, nos accompagnateurs ont su nous guider pour régler ça. Ils nous ont posé les bonnes questions, nous ont fait réfléchir. C'est vraiment utile cet accompagnement, surtout au début. »

La rencontre de personnes avec lesquelles on se sent bien

C'est l'envie d'être avec des enfants et de les aider à grandir qui a motivé Romane à pousser la porte des Scouts et Guides de France. Désireuse de passer son Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateurs (BAFA), elle n'en avait pas les moyens financiers. Ses parents ont alors appris que le groupe scout de Provins le finançait à ses chefs et cheftaines... La jeune fille a donc pu suivre son premier stage BAFA chez les Scouts et Guides de France. « J'ai découvert le scoutisme à ce moment-là, se souvient-elle, ça m'a vraiment plu parce les mentalités étaient différentes de ce que je connaissais. Il n'y avait pas de prise de tête, de jugements sur des choses bêtes comme l'apparence, il n'y avait pas du tout cette ambiance, cette tension qu'il peut y avoir au lycée, dans la rue ou n'importe où... » Puis la jeune animatrice est rapidement partie en camp : « Au début le rythme a été un peu difficile, commence-t-elle, mais la proximité avec les enfants, le fait d'être toujours ensemble, j'ai vraiment apprécié. » Là aussi les découvertes ont continué : les constructions, la cuisine au feu de bois, l'exploration (randonnée que les jeunes font en autonomie)...

Des découvertes et des responsabilités pour avancer

Ces découvertes ont définitivement convaincu Romane : « c'est un autre monde les scouts, s'enthousiasme-t-elle. Ca me plaît vraiment et j'ai très envie de continuer ». La jeune animatrice prévoit de se réinscrire à la rentrée prochaine, elle souhaite terminer son parcours BAFA pour pouvoir organiser le camp de son groupe sans accompagnement l'an prochain. Elle multiplie les projets : « les personnes avec qui je suis cheftaine partent l'année prochaine et ce sont de nouveaux qui arrivent, explique-t-elle. Ils seront comme moi il y a quelques temps, ils n'y connaîtront pas grand-chose et auront besoin d'accompagnement. Donc je crois que ce sera à moi de reprendre le flambeau, je vais essayer d'être moteur pour le groupe. Ça me motive vraiment! » Et quand on voit l'enthousiasme avec lequel elle rejoint les jeunes de son groupe, on n'en doute absolument pas !

P1040532