Accès directs |

Communiqué de presse - Le scoutisme, ferment de paix

badgepaixLe 21 septembre sera l’occasion de célébrer la paix dans le monde entier. Le scoutisme s’engage depuis toujours pour favoriser la paix à l’échelle locale et internationale.
Après avoir voté au printemps dernier une résolution « le scoutisme, artisan de paix » à l’Assemblée Générale, les Scouts et Guides de France invitent chacun à mettre la paix au cœur de ses activités pour l’année à venir. Vous trouverez en pièce jointe notre communiqué de presse.

Le scoutisme, ferment de paix

« Vous avez décidé d’aller au-delà de vous-même et de vous engager pour une cause qui est celle de la paix, de la solidarité, de la compréhension, et de l’action. L’engagement n’est pas simplement des valeurs que l’on partage. L’engagement, c’est une traduction de ces valeurs en actes. » — François Hollande, Président de la République (Discours au rassemblement Roverway 2016)

Un rôle majeur et international

Cela fait 100  ans que le scoutisme agit pour la paix et contribue activement à la construction d’un monde meilleur par son action éducative à l’échelle locale et internationale. « Avec 50 millions de scouts à travers le monde nous avons la chance d’avoir un impact positif sur la société et un rôle à tenir pour construire une paix durable », affirme Göran Hägerdal, directeur éducatif du scoutisme mondial. À l’instar du Congo où il évite aux enfants de devenir des enfants soldats, d’Israël où il permet le dialogue interculturel entre les différentes communautés, du Salvador où il offre une nouvelle vie aux enfants des rues, le scoutisme a démontré son rôle majeur dans les pays en crise, car les jeunes y apprennent qu’il existe des alternatives à la violence qui touche leur pays.

En juillet, le journal Libération publiait une enquête de l’AFP sur la renaissance du scoutisme afghan qui « dans une nation affectée par des décennies de conflit et où l'usage de la drogue continue d'augmenter, […] offre aux jeunes une alternative rassurante ». Il aborde des sujets importants comme la sensibilisation aux mines pour les scouts afghans et donne une place à chacun, fille et garçon.

En Europe, les scouts interviennent auprès des populations dans des situations d’urgence. L’accueil des migrants reste une priorité. Aux côtés des partenaires associatifs les bénévoles et les groupes continuent d’agir en accueillant des enfants et adultes réfugiés au sein des structures, en allant à leur rencontre pour les soutenir localement et à Calais. Au printemps dernier, ils sont venus en aide aux sinistrés pendant les inondations. Appelés par la protection civile 3 jours après le séisme qui a ébranlé la région d’Ascoli Piceno, les scouts italiens étaient en renfort pour aider les victimes et soutenir la population.

L’engagement du mouvement pour la paix

L’éducation à la paix est au cœur de nos ambitions éducatives. Dans un contexte fortement marqué par la violence et au seuil d’une année électorale décisive, nous croyons qu’il est plus que jamais nécessaire de poursuivre cette démarche. Confirmant cette ambition, l’Assemblée Générale des Scouts et Guides France a voté en mai dernier une résolution « le scoutisme, artisan de paix » qui invite chacun à mettre la paix au cœur de ses activités pour l’année à venir.

« En affirmant que la paix est nécessaire pour le monde, qu’elle n’est pas une utopie, le scoutisme assume qu'elle se doit d'être déclinée dans le champ éducatif et dans l’encadrement de ces activités. » (Résolution « le scoutisme, artisan de paix)

Le mouvement s’engage à développer les rencontres inter-spirituelles au service de la paix, à favoriser celle-ci dans nos communautés et à poursuivre son développement au cœur du monde. Concrètement, il s’agit de poursuivre notre action pour l’accueil des réfugiés avec les partenaires, de changer notre manière de consommer pour préserver l’environnement, d’agir pour améliorer la vie quotidienne au niveau local.

Pour aller plus loin sur les initiatives SGdF autour de la paix :

-          50 millions de jeunes formés à la paix avec le scoutisme

-          La fraternité du scoutisme en acte à Strasbourg

-          Une Assemblée Générale sous le signe de la paix

-          « Voir les migrants à la télé et les rencontrer, c’est très différent », Emilie (17 ans)

-          Maud, volontaire pour les Scouts et Guides de France, au service de la paix au Tchad