Accès directs |

La formation des bénévoles : une stratégie pensée avec les associations scoutes et guides du monde entier

SGDF Jambville Formations Adultes 405

La formation des bénévoles a toujours été une priorité du scoutisme. La formation, c’est l’occasion pour les bénévoles d’acquérir toujours plus de compétences et de proposer des projets et des activités plus qualitatifs aux jeunes. C’est donc l’un des piliers vitaux du scoutisme. C’est pourquoi, le Stage International de Formateurs (STIF), réunit des formateurs scouts et guides expérimentés du monde entier pour optimiser le système de formation proposé aux bénévoles scouts et guides à travers le monde. Le Centre National de Formation de Jambville en a accueilli un cet été. Explications.

Une formation organisée par les Scouts et Guides de France et l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS)

L’enjeu de l’OMMS est de permettre au plus grand nombre de jeunes possible dans le monde de vivre des activités et des projets de qualité. Pour cela, l’OMMS met la formation des bénévoles au cœur de sa stratégie. C’est pourquoi le STIF est organisé, afin de permettre aux associations scoutes et guides du monde entier de proposer un programme de formation toujours optimisé.

Le STIF permet à des formateurs scouts expérimentés de maîtriser les compétences d’un organisateur de formation, de la conception à la mise en œuvre des systèmes de formation, dans le cadre des orientations et des enjeux actuels de leurs associations scoutes. Les stagiaires découvrent ainsi des outils de formation et des méthodes d’animation. C’est ce qu’explique Andrès, de l’association des Scouts d’Equateur, présent au STIF de cet été : « je suis venu parce que je voulais acquérir des méthodes pour toujours mieux apprendre à nos bénévoles comment proposer des activités de qualité ».

Une formation selon les méthodes scoutes, riches de la diversité des associations représentées

Le programme du stage privilégie un travail de recherche-action et d’apprentissage par expérimentation, en petits groupes, et en alternance avec des apports théoriques. Les stagiaires sont par ailleurs appelés à identifier un projet sur lequel réfléchir dans leur association, afin de mettre directement en pratique les apports de la formation. Paterne, des Scouts du Congo Brazzaville souligne : « Dans ce stage, on expérimente une méthode participative. Les formateurs ne viennent pas en connaisseurs. Ils nous montrent qu’on a déjà des connaissances à partir de nos expériences, et qu’il suffit de les exploiter ».

Etant co-organisée par l’OMMS, des participants du monde entier sont présents à cette formation. Les participants, apprennent ainsi des projets, des méthodes, des visions différents d’une association à l’autre. Ernest-Clément, de l’association des Scouts du Sénégal, témoigne : « Je suis venu parce que je trouve que c’est toujours intéressant de voir quelles sont les thématiques développées dans d’autres pays. Nous sommes dans un monde qui bouge, il faut être au fait de ce qui est fait ailleurs. ».
SGDF Jambville Formations Adultes 399

Une autre façon de vivre la dimension internationale du scoutisme

Présent dans 225 pays et territoires, le scoutisme est par essence international. Proposer une telle formation, avec des stagiaires venus du monde entier, c’est une autre façon de vivre la dimension internationale du scoutisme et de s’enrichir de ce qu’apporte chaque association.

Ce stage est ainsi organisé de façon à ce que les associations du scoutisme à travers le monde fassent réseau. Tsilla, de l’association des Eclaireuses et Eclaireurs Israëlites de France, présente cet été au STIF, confie d’ailleurs : « Ce stage, c’est aussi l’occasion de se faire un carnet d’adresses pour continuer à discuter ensuite et réfléchir ensemble à comment améliorer les formations qu’on propose dans nos associations. Plus largement, c’est permettre de faire naître des partenariats internationaux par la suite entre nos associations ».

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer