Accès directs |

Marie, cheftaine : « je souhaite contribuer à faire de ces jeunes des adultes responsables »

mariecheftaine

Raconte nous comment tu es devenue cheftaine

Depuis 2 ans et demi, je suis cheftaine scouts-guides (jeunes de 11 à 14 ans) à Metz.

J’ai commencé cette aventure par hasard mais finalement je me dis que quelque part c’était écrit. A l’époque, j’entrais en Prépa. J’avais validé mon BAFA grâce à un camp durant l’été. Je ne voulais pas m'engager en tant que cheftaine, car je craignais de ne pas pouvoir avoir assez de temps pour les jeunes durant l’année.

Mais les feux de Camps, les activités en plein air, les nuits sous tente, la vie en équipe, les 15 jours de camps me manquaient énormément… Finalement, je me suis dit que c’était important d’avoir une pause dans mes révisions chaque semaine, et je ne voulais pas laisser tomber les 27 scouts-guides du groupe !

Et puis je me suis dit que c’était à mon tour de transmettre les valeurs de partage, de solidarité ou encore de respect que j’avais reçues durant mes 10 années de scoutisme.

Qu’est-ce que cela t'apporte dans la vie de tous les jours ?

Le scoutisme m’a appris à devenir plus autonome et à me surpasser mais aussi à être tolérante. Cela m’aide dans des moments difficiles.

Aujourd’hui encore, si j’essaie d’apporter beaucoup aux jeunes, eux nous rendent bien plus que ce que nous pouvons imaginer et ça c’est aussi important.

En mars 2016, j’ai donc fait mon engagement scout * car je souhaitais apporter ma contribution à ce qui va permettre à nos jeunes de grandir, de devenir des adultes responsables et autonomes en s’appuyant sur les valeurs du scoutisme.

Quels sont tes moments scouts préférés ?

J’adore voir quand les jeunes reviennent d’une activité en autonomie et qu’ils me disent «  on l’a fait » : je suis très fière d’eux !

Je suis aussi très heureuse lorsqu’en revenant de Camp, je vois des sourires, des rires sur leur visage et qu’ils ont un peu de mal à nous quitter.

Je garde aussi un très fort souvenir du jamboree mondial en Suède où nous étions des milliers de Scouts à partager la même envie de vivre.

marichef2

Enregistrer