Accès directs |

Congrès mondial de l’éducation : le scoutisme, un partenaire éducatif complémentaire

Le congrès mondial scout de l’éducation existe depuis peu sous cette forme. Il rassemble des éducateurs d’associations scoutes du monde entier. Leur objectif : échanger sur les défis éducatifs actuels et à venir. Cette année, la 2ème édition se tenait à Kandersteg (Suisse), avec 200 personnes venues de 100 associations scoutes de tous les continents. Retour sur les grands enjeux de cet événement international novateur.

18485705 791040907731071 453888948090227867 n

Montrer le rôle majeur du scoutisme dans le domaine de l’éducation

Les participants présents ont échangé sur un enjeu important : montrer que le scoutisme est un acteur majeur dans le paysage de l’éducation. Les associations scoutes sont des leviers complémentaires de l’éducation formelle proposée dans le système scolaire. Il est donc essentiel pour les associations nationales de travailler en collaboration avec le ministère de l’éducation de chaque pays, pour connaître les programmes et proposer des méthodes et contenus éducatifs complémentaires et non opposés. Alors que l’école amène vers le monde du travail, le scoutisme éduque la jeunesse à d’autres dimensions de leur vie future : la relation à l’autre, la vie en équipe, la prise de risque mesurée…

Cette dynamique d’échanges avec les professionnels de l’éducation formelle existe déjà, et l’objectif est de l’amplifier à l’avenir. Ainsi, les professeurs utilisent davantage les techniques de l’éducation non formelle. Les associations scoutes doivent saisir cette opportunité. Pour cela, l’enjeu est aussi de valoriser toujours davantage la mission éducative du scoutisme.

18486004 790532217781940 5752828616814998167 n

Se positionner comme acteurs des enjeux de société d’aujourd’hui

Les différentes tables rondes ont aussi porté sur le lien étroit qui existe entre le scoutisme et les évolutions de notre société.

Ainsi, le vieillissement de la population est une opportunité pour faire vivre des expériences intergénérationnelles et faire grandir la jeunesse par la rencontre d’aînés. D’autant qu’il n’y a jamais eu autant de jeunes dans le monde.

L’essor du numérique est une fabuleuse opportunité en termes de formation et de transmission des informations.

Face aux nationalismes fondamentaux, le scoutisme apporte des réponses en unissant ces forces. Ainsi, par la rencontre, il aide à combattre les peurs ; par la formation, il aide à combattre le chômage des jeunes ; par la solidarité, il aide à lutter contre les inégalités.

En outre, les objectifs de développement durable de l’ONU doivent être intégrés dans les plans d’action. Ils sont une opportunité d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité pour les enfants et les jeunes en agissant directement pour leur réussite. Ils sont aussi l’occasion de travailler avec le monde de l’éducation.

18486165 790532134448615 1708409643827189315 n

Placer la parole des jeunes au cœur du processus 

Eduard Vallory, chercheur sur l’éducation, était présent lors de cette rencontre. Il a rappelé l’importance de mettre les jeunes au cœur des objectifs du scoutisme et de la façon dont ils fonctionnent et se construisent. Que ce soit dans la vie démocratique des associations, dans la conception des programmes, dans les choix stratégiques, la voix des jeunes doit toujours être entendue. Ainsi, chez les Scouts et Guides de France, il est possible de voter à l’assemblée générale dès 16 ans.

congresmondialeducation

En outre, il est important de demander aux jeunes quels sont les enjeux dont ils veulent être acteurs dans la société, pour leur donner les outils nécessaires, cohérents avec leurs rêves et leurs envies.

La délégation de la Fédération du Scoutisme Français

delegationSFcongres