Accès directs |

La jeunesse au coeur de l'assemblée générale des Scouts et Guides de France

bandeaujeunesseag

Beaucoup de jeunes étaient présents à l'assemblée générale des Scouts et Guides de France les 20 et 21 mai 2017. De toute la France, ils sont venus à Jambville (Yvelines) pour porter la parole de leur génération et participer à la prise de décision de l'association.

[en-tete] [titre]La jeunesse au coeur de l'assemblée générale des Scouts et Guides de France[/titre] [media image plein-ecran]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/bandeaujeunesseag.jpg[/media] [/en-tete]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photo1photoreportage.jpg[legende]Pour la première fois des jeunes de 16 ans et plus de l'association sont membres de l'assemblée générale. Il sont 70 à pouvoir voter sur un groupe de 130 jeunes de 16 à 18 ans. "Merci de nous rappeler que ce que nous faisons, c'est pour vous et avec vous" a tenu à leur dire le président de l'association.[/legende][/media]

 [media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photo2photorep.png[legende]A l'assemblée générale, des jeunes de tous les âges accompagnent souvent leurs parents. Les équipes de service bénévoles leur proposent de nombreuses activités. Mais c'est également pour eux l'occasion de voir que le scoutisme ne s'arrête pas aux portes de leur groupe.[/legende][/media]

 [media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/blandine.jpg[legende]Blandine, jeannette de 9 ans raconte son passage sur la scène : "On est allé sous la tente, et on a dû lire devant tout le monde. Au début j'avais un peu peur, mais après j'étais contente". La prise de parole en public fait aussi partie de l'apprentissage du débat démocratique.[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photorepAG3.jpg[legende]L'envie de proposer le scoutisme au plus grand nombre est au cœur du plan d'orientation "Grandir et Servir Ensemble" voté en 2015. Le scoutisme se vit dans les groupes et toute notre organisation est tournée vers la capacité d'y avoir des chefs et des cheftaines toujours plus nombreux qui délivrent un scoutisme et un guidisme de qualité.[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photorepAG20175.jpg[legende]Le point d'étape des résolutions voté en 2016 permet de revenir sur l'expérimentation des conseils des jeunes. Une dizaine ont vu le jour à travers la France avec un principe commun : celui de la confiance faite aux jeunes pour participer de manière active aux réflexions, discussions, ainsi qu'aux décisions dans leur unité, leur groupe, leur territoire.[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/louveteauphotorep.jpg[legende]« Au conseil des jeunes on disait quand on était d'accord ou pas, explique Louis. J'ai aimé quand on a parlé des garçons qui ne voulaient plus jouer au foot avec une fille parce qu'elle prenait le ballon avec les mains. Donc j'ai proposé qu'elle soit gardien. »[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photoreptable.PNG[legende]Le scoutisme a changé leur vie, ils en témoignent lors d'une table ronde : "A chaque étape de mon parcours scout on m'a fait confiance, raconte Marine, on m'a confié des responsabilités de plus en plus grandes."[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photorepsoiree.PNG[legende]La veillée a été l'occasion d'un retour sur les thématiques abordées lors de l'assemblée générale 2016 et notamment la place des plus jeunes dans notre débat démocratique. "Les jeunes sont souvent confrontés à des adultes qui ne les écoutent pas, témoigne Mama Kaba de l'association Valdocco, pour inspirer les participants. Donner la parole aux jeunes c'est notre mission première."[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/photorepacc.jpg[legende]Donner la parole aux plus jeunes c'est aussi l'occasion de plus d'échanges entre les générations. Comme l'a expliqué Benoit Vandeputte, aumônier général des Scouts et Guides de France, dans ce mouvement on ne dit pas aux jeunes qu'ils sont les acteurs de demain, mais ceux d'aujourd'hui. Et on les accompagne.[/legende][/media]

[media image]https://www.sgdf.fr/images/stories/images/stories/votephotrep.jpg[legende]Avec cette assemblée générale, la parole de la génération des 16 et plus s'est faite entendre au sein du mouvement. Les jeunes concernés ont ainsi avancé sur leur chemin de citoyens actifs, heureux, utiles et artisans de Paix.[/legende][/media]

[sous-titre centre]                                                   Aller plus loin[/sous-titre]

Beaucoup de jeunes étaient présents à l'assemblée générale des Scouts et Guides de France les 20 et 21 mai 2017. De toute la France, ils sont venus à Jambville (Yvelines) pour porter la parole de leur génération et participer à la prise de décision de l'association.

La jeunesse au coeur de l'assemblée générale des Scouts et Guides de France

publié le
Pour la première fois des jeunes de 16 ans et plus de l'association sont membres de l'assemblée générale. Il sont 70 à pouvoir voter sur un groupe de 130 jeunes de 16 à 18 ans. "Merci de nous rappeler que ce que nous faisons, c'est pour vous et avec vous" a tenu à leur dire le président de l'association.

 

A l'assemblée générale, des jeunes de tous les âges accompagnent souvent leurs parents. Les équipes de service bénévoles leur proposent de nombreuses activités. Mais c'est également pour eux l'occasion de voir que le scoutisme ne s'arrête pas aux portes de leur groupe.
 
Blandine, jeannette de 9 ans raconte son passage sur la scène : "On est allé sous la tente, et on a dû lire devant tout le monde. Au début j'avais un peu peur, mais après j'étais contente". La prise de parole en public fait aussi partie de l'apprentissage du débat démocratique.

L'envie de proposer le scoutisme au plus grand nombre est au cœur du plan d'orientation "Grandir et Servir Ensemble" voté en 2015. Le scoutisme se vit dans les groupes et toute notre organisation est tournée vers la capacité d'y avoir des chefs et des cheftaines toujours plus nombreux qui délivrent un scoutisme et un guidisme de qualité.

Le point d'étape des résolutions voté en 2016 permet de revenir sur l'expérimentation des conseils des jeunes. Une dizaine ont vu le jour à travers la France avec un principe commun : celui de la confiance faite aux jeunes pour participer de manière active aux réflexions, discussions, ainsi qu'aux décisions dans leur unité, leur groupe, leur territoire.

« Au conseil des jeunes on disait quand on était d'accord ou pas, explique Louis. J'ai aimé quand on a parlé des garçons qui ne voulaient plus jouer au foot avec une fille parce qu'elle prenait le ballon avec les mains. Donc j'ai proposé qu'elle soit gardien. »
Le scoutisme a changé leur vie, ils en témoignent lors d'une table ronde : "A chaque étape de mon parcours scout on m'a fait confiance, raconte Marine, on m'a confié des responsabilités de plus en plus grandes."
La veillée a été l'occasion d'un retour sur les thématiques abordées lors de l'assemblée générale 2016 et notamment la place des plus jeunes dans notre débat démocratique. "Les jeunes sont souvent confrontés à des adultes qui ne les écoutent pas, témoigne Mama Kaba de l'association Valdocco, pour inspirer les participants. Donner la parole aux jeunes c'est notre mission première."

Donner la parole aux plus jeunes c'est aussi l'occasion de plus d'échanges entre les générations. Comme l'a expliqué Benoit Vandeputte, aumônier général des Scouts et Guides de France, dans ce mouvement on ne dit pas aux jeunes qu'ils sont les acteurs de demain, mais ceux d'aujourd'hui. Et on les accompagne.

Avec cette assemblée générale, la parole de la génération des 16 et plus s'est faite entendre au sein du mouvement. Les jeunes concernés ont ainsi avancé sur leur chemin de citoyens actifs, heureux, utiles et artisans de Paix.

                                                   Aller plus loin