REJOIGNEZ LE PEUPLE LIBRE !

Accès directs |

Lumière de la Paix de Bethléem : ils sont venus, l’ont vue et vous l’ont transmise

23124 Maylis RIBIER

Comme chaque année, une délégation de Scouts et Guides de France et d’Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France est allée chercher à Vienne, en Autriche, la Lumière de la Paix de Bethléem. Côté Scouts et Guides de France, ce sont les Pionniers et Caravelles qui ont fait le voyage pour transmettre cette Lumière.

Ils étaient 30 à embarquer un soir de décembre pour se rendre à Vienne. Pionniers, Caravelles, Eclaireuses, Eclaireurs sont partis chercher la Lumière de la Paix pour la transmettre à toute l’Europe.

Nils, 15 ans, Eclaireur unioniste à Poitiers, souhaitait partager et découvrir cet événement avec d’autres scouts. « C’est la première fois que je participe à un tel évènement avec les scouts. J’ai hâte de faire pleins de rencontre et d’être un véritable acteur dans la diffusion de la Lumière. Je pense que tout cela va m’aider à voir plus grand au sein de mon unité. »
De cette délégation française, tous ne se connaissaient pas mais ils ont rapidement dépassé les appréhensions. La délégation a ainsi rencontré des scouts de Munich (français et allemands) et ont participé à un grand jeu avec des scouts autrichiens ou encore polonais.

Durant ces quelques jours, les jeunes ont découvert Vienne plongée dans l’atmosphère magique de Noël et ont participé à la cérémonie internationale tant attendue. Toussaint, 15 ans, pionnier de la caravane de Pithiviers, a été choisi comme porteur de Lumière lors de la cérémonie. C’est lui qui a récupéré la Lumière transmise des mains de Tobias Flachner, 12 ans. Membre de la communauté « Douce nuit » à Hochburg-Ach, il s’est rendu dans la grotte de la nativité à Bethleem pour allumer la Lumière. Pour Toussaint, la célébration a été un moment fort en émotions : « Voir toutes ces personnes rassemblées pour ce symbole fait très chaud au cœur et me donne envie de continuer à agir pour la paix ». On comptait en effet des centaines de personnes, assises, debout ou accroupies, venues des quatre coins de l’Europe, pour assister à cette transmission.

cele

 

Toutes ces personnes l’avaient alors méticuleusement préparée en choisissant leurs porteurs de parole, de drapeaux et de Lumière, et en écrivant leurs discours, écoutés par des centaines de scouts étrangers. En vivant tous ces moments riches, chacun a pu sentir le privilège qu’il avait de participer à un tel voyage. Et c’est ce que Nicolas, 14 ans, Eclaireur Unioniste, choisi comme porteur de parole, a laissé transparaître lorsqu’il s’est exprimé au nom de la délégation française, au travers d’un message rempli de gratitude et d’espoir.

Mais les Pionniers, Caravelles, Eclaireuses et Eclaireurs n’ont pas eu le temps de traîner davantage dans la capitale autrichienne. Ils étaient attendus partout en France le dimanche 17 décembre pour transmettre la Lumière de la Paix de Bethléem et porter joie et espérance au monde.

BOUGIE FIN