Accès directs |

Première assemblée générale numérique pour les Scouts et Guides de France

37500 Cl ment DAVEAURéorganisée et adaptée en moins de 15 jours par précaution sanitaire, la toute première assemblée générale en format numérique de l’histoire de l’association s’est déroulée avec succès à Jambville les 29 et 30 août. L’occasion de projeter le mouvement vers l’avenir, avec les résolutions liées à la conversion écologique et au rapprochement du scoutisme et de l’école. Reportage. 

 

Une scène de télévision ouverte en pleine nature, des kilomètres de câbles et des litres de gel hydroalcoolique pour le décor ; des équipes d’animateurs, d’administrateurs, de modérateurs, de techniciens, de bénévoles et salariés du mouvement pour les acteurs ; sur le dernier week-end du mois d’août, Jambville a ainsi accueilli le tournage d’une émission un peu particulière. Une centaine de foulards et de masques de toutes les couleurs se sont affairés pour organiser la tenue et la retransmission de l’assemblée générale à distance, une grande première dans l’histoire du mouvement.

 

Silence, ça tourne !

« Bienvenue à l’assemblée générale 2020 ! » lance Marie Mullet-Abrassart, présidente des Scouts et Guides de France, à 9h30 précises le samedi matin, aux caméras braquées sur la scène. « Vous le savez, cette édition est particulière : nous sommes plus de 1000 participants à nous retrouver en ligne pour la vivre ensemble. En raison de l’épidémie, nous avons fait le choix de la vivre à distance par sécurité et pour que les groupes et territoires puissent vivre une rentrée sereine avec les jeunes, les chefs et cheftaines. Mais cela reste une assemblée générale normale, qui nous permettra de parler des sujets de fond, avec des outils numériques qui vous permettront de poser des questions, de réagir et de suivre les différents temps podium et de voter, de la même manière que les années précédentes. »

37464 Cl ment DAVEAUAprès les quelques mois de confinement qui avaient permis à de nombreux adhérents de découvrir et de s’initier aux outils numériques, la retransmission des différents temps podium sur la scène centrale était assurée par l’application Zoom et la plateforme Youtube. En complément, l’application Slido a permis aux représentants associatifs de voter de manière numérique, sous le regard impartial d’un huissier de justice. Plusieurs systèmes de chats en ligne permettaient de remonter les réactions des participants et de faire vivre les traditionnels temps de questions-réponses, avec l’aide d’une équipe de modérateurs. Enfin, un véritable service technique était en place tout au long du week-end pour répondre par téléphone aux participants qui pouvaient rencontrer des problèmes divers pour se connecter, participer à la discussion ou voter.

 

Conversion écologique : place à l’éducation, à l’action et au témoignage !

L’après-midi de la journée du samedi a accueilli l’un des temps forts de l’assemblée générale 2020 : la présentation et le vote de résolution de la conversion écologique « Tout est lié ». Le fruit d’une année entière de démarche de concertations, de réflexions, de discussions et de consultation des adhérents pour définir ensemble la manière dont l’association engagera sa conversion écologique pour les années à venir.

« Dans l'encyclique Laudato si', l’expression « tout est lié » rappelle que la conversion écologique ne se limite pas à l'amélioration d'un bilan carbone », explique Elise Drouet, déléguée nationale en charge de l’International et de la démarche Conversion écologique. « C’est une démarche intégrale qui nous invite à changer de rapport au monde en rejoignant une logique de frugalité et de sobriété. C’est un défi éducatif auquel les SGDF souhaitent répondre. » Pour relever ce défi, l’association s’engage donc à éduquer les jeunes, à sensibiliser et former ses membres sur 7 enjeux : la spiritualité et la rencontre religieuse ; la vie avec la nature et préservation de la biodiversité ; la santé physique et mentale ; la réparation, soin et don du matériel ; le numérique ; l’adéquation des activités au bassin de vie ; et enfin la solidarité et le vivre ensemble. Les jeunes et responsables pourront s’appuyer sur le kit conversion écologique mis à disposition pour faire leur plan d’action ainsi que sur leurs compétences pour concrétiser cette conversion écologique.

Du côté de l’action, la résolution a pour objectif de réduire de 21.5 % le bilan carbone de l'association d’ici 2025, grâce à des engagements chiffrés portant sur l’alimentation, le transport, les déchets et les équipement. Ces actions ne sont qu’une première étape invitant à prolonger la réflexion sur le rythme de la vie associative (pour concilier démocratie et sobriété), les mécanismes de contrepartie écologique, ou bien encore sur les politiques d’achats et de gestion du patrimoine. Enfin, la résolution invite les membres de l’association à témoigner de cette conversion pour démultiplier son effet bénéfique autour d’eux, pour relever le défi d’habiter un monde plus durable.

Pour en savoir plus sur le sujet, retrouvez l’article consacré à la conversion écologique et l’interview d’Elise Drouet.

 

Scoutisme et école : innover pour semer du scoutisme

Le dimanche matin a accueilli le vote de la résolution Scoutisme et Ecole, qui prend racine dans le projet éducatif de l’association : « Pour donner du sens, l’éducation doit se faire ensemble : famille, école et partenaires associatifs. C’est l’objet du projet éducatif des Scouts et Guides de France. »

A travers cette résolution, en s’appuyant sur les territoires, les groupes et les bénévoles volontaires, l’association décide ainsi de lancer des initiatives locales de rapprochement avec l’école au sens large, avec l’Enseignement Catholique en particulier. Les intérêts de ce rapprochement entre scoutisme et école sont nombreux : augmenter la capacité de l’association à rejoindre des familles éloignées du scoutisme, créer des ponts entre les communautés chrétiennes, permettre au mouvement de continuer à grandir, renforcer la capacité du mouvement à faire vivre la complémentarité éducative…

« Le scoutisme a toujours été innovant, et c’est l’esprit de cette résolution » explique Antony Moine, délégué général adjoint. « Scoutisme et Ecole a été pensée pour créer de manière souple des liens avec l’école avec des projets locaux, qui peuvent être tous très différents. Des expérimentations ont déjà eu lieu ces dernières années, comme par exemple à Angers avec une découverte du scoutisme dans un collège, ou à Bayonne, un chef d’établissement a utilisé les responsabilités et la progression personnelle comme méthode éducative à l’intérieur de son collège. L’idée c’est d’aller là où les portes sont ouvertes, dans l’enseignement public comme privé, et de créer des synergies ! »

37529 Cl ment DAVEAU

 

L’intégralité de l’assemblée générale est disponible en rediffusion sur la chaîne YouTube de l’association.

Vous pouvez retrouver l’intégralité des documents et informations utiles liées à l’AG 2020, dont le résultat du vote du conseil d’administration et les comptes-rendus des ateliers thématiques dans l’espace dédié sur le site.