Accès directs |

Les scouts aussi font avancer la vaccination, à leur manière !

157555061 1516250581918296 6609636135275254918 nPour lutter contre l’épidémie de COVID-19, la campagne de vaccination a été déployée dans toute la France. Fidèles à leur volonté d’aider leurs concitoyens, les groupes Scouts et Guides de France de la 1ère et 5ème de Mulhouse prêtent main-forte au centre de vaccination de la ville. Retour sur cette opération avec Pascale Schnoebelen, chargée de mission pour l’International et ancienne responsable du groupe de la 1ère Mulhouse.

 

157056777 1516250871918267 2808310219737525224 nComment est-ce que les unités de Mulhouse se sont engagées pour aider la vaccination ?

Le 15 janvier, le centre de vaccination de Mulhouse a ouvert ses portes. Sur les conseils de l’ancien aumônier et en collaboration avec l’association Wakamoun, nous avons décidé de passer à l’action. J’ai appelé les deux groupes scouts, et 4 jours après nous étions sur place avec les chefs et cheftaines et les compagnons (17-21 ans).

Nous étions là en soutien pour proposer un accueil doux et bienveillant des personnes qui vont se faire vacciner. En parallèle, nous occupions aussi un rôle de petite main : aider à remplir les formulaires, désinfecter, remplir des flacons de gel, pousser les fauteuils dans la bonne file d’attente ... Une multitude de petites actions que nous faisions toujours avec bonne volonté et bonne humeur.

Depuis début mars, notre mission a pris de l’ampleur car le centre de vaccination de Mulhouse est devenu un vaccinodrome avec près de 1300 injections par jour ! La ville nous a donc demandé, en plus, de gérer l’ensemble des bénévoles et notamment tous ceux qui s’inscrivent volontairement.

Comment est-ce que cela se déroule concrètement ?

Nous sommes là de 8h à 20h du lundi au vendredi, inscrits par trinômes. Avec le personnel municipal nous assurons du liant, de la fluidité et surtout ce qui permet d’apporter cette bonne humeur, cette diminution du stress et cette bienveillance dont nous avons fait notre « marque de fabrique ».

En parallèle des bénévoles volontaires, nous avons aussi proposé à une association d’aumônerie étudiante, Les Cigales, à côté du centre de vaccination, de participer avec nous à cette action. Cette association accueille beaucoup d’étudiants étrangers, qui ne sortent quasiment pas de chez eux depuis qu’ils sont arrivés. Cela leur a permis d’être dans l’action et de voir d’autres jeunes. Nous avons tissé des liens avec eux au fil des jours, ainsi qu’avec les Scouts d’Europe et les Scouts Musulmans de France qui font aussi partie intégrante de l’aventure. Le Lion’s club nous a aussi rejoint, ce qui nous permet de proposer un accueil intergénérationnel, avec plus de 80 bénévoles entre 16 et 83 ans.

Comment les scouts vivent cette expérience ? Et les patients ?

157849874 1516250918584929 5614979538139577859 nC’est très valorisant et gratifiant car les gens sont vraiment reconnaissants. Les patients sont souvent stressés par le vaccin, mais les jeunes les aident à se détendre, en installant la bonne humeur pour que ce soit un moment plus agréable à passer. C’est une organisation qui favorise l’autonomie et la responsabilisation et qui offre un contact assez magique entre des jeunes et des moins jeunes.