Accès directs |

Scoutisme et école : un partenariat naturel

SGDF 0029501 Elise ROURE AG 2021ORIL’assemblée générale 2021 a été l’occasion de faire un premier bilan des résolutions votées lors de l’édition précédente, dont celle de Scoutisme et école qui offre de nombreuses possibilités de faire vivre la complémentarité éducative. Bertille, équipière nationale Scouts-Guides et professeure des écoles, a choisi de semer une dose de nature dans la pédagogie de ses élèves.

L’éducation au sens large forme véritablement le credo de Bertille, dynamique professeure des écoles en moyenne section de maternelle, en milieu citadin (13e arrondissement de Paris). Elle souhaite fusionner son appétence pour les activités en plein air avec les enjeux pédagogiques. Et elle prouve au quotidien que les méthodes éducatives du scoutisme fonctionnent parfaitement à l’école ! « Je suis convaincue que le scoutisme a quelque chose à jouer avec l’école ; j’ai vraiment envie, pour ne pas dire besoin, que le plus d’enfants possible pratiquent la méthode scoute. »

Concrètement ? Bertille a opté pour amener les enfants à la découverte dans la nature, c’est-à-dire dehors, par tous les temps. « Nous avons des temps à l’extérieur, tous les jours, en dehors des récréations. Je laisse les enfants faire leurs découvertes, que ce soient des escargots ou des fleurs… On peut ensuite continuer à travailler sur ces éléments. »

Faire rentrer la nature dans la classe

Au départ cela n’a pas été simple avec les parents et parfois même avec les collègues qui la regardaient d’un drôle d’air ! Elle a parlementé, expliqué et, petit à petit, les réticences se sont tues. « Ces sorties quotidiennes apportent véritablement de l’apaisement dans le climat de la classe ; cela a un impact très positif sur le comportement des enfants, et même les parents s’en rendent compte ! »

La nature rentre bien sûr aussi dans la classe avec des plantes, des semis… Et pendant le confinement elle a envoyé des idées de balades dans le quartier ! Par exemple autour de la cité florale du 13e arrondissement à rechercher les noms des rues…

Des livres à conseiller pour franchir le pas ? Bertille a bien apprécié L’enfant dans la nature de Moïna Fauchier-Delavigne et Matthieu Chéreau, ainsi que La classe dehors de Crystèle Ferjou : deux livres qui l’ont vraiment épaulée.

La suite ? Bertille espère fort non seulement avoir planté des graines chez les enfants mais que ces graines vont véritablement germer l’an prochain ! Même si le fait de sortir très fréquemment n’a pas encore gagné les autres enseignants autour d’elle. « Il faut se saisir de cette vraie pépite que nous, scouts et guides, avons entre nos mains : on peut toucher un très grand nombre d’enfants pour faire ainsi grandir nos futurs citoyens ». Elle a par ailleurs constitué des kits pour les classes vertes, avec des fiches d’activités clé en main, pour constituer des équipes et amener les enfants à faire des projets… Ca rappelle quelque chose ?