Accès directs |

Des pionniers-caravelles aux 24 heures du Mans

chapo-24h-du-mansMaguelonne, caravelle, a participé aux 24 heures du moment d’une façon assez originale. Elle a bien sûr profité de la course, mais elle s’est aussi investie dans différentes missions de service avec les autres pionniers-caravelles de son groupe. Elle nous raconte tout.

Se mettre au service et agir pour le développement durable

« Durant ce week-end, nous avons fait énormément de choses ! Au début du séjour nous avons défini quels services nous souhaitions faire.

Moi, j’ai fait partie du service handicap : nous placions les personnes porteuses d’un handicap de façon à ce qu’elles voient bien la piste et nous veillions à ce que des emplacements leur soient réservés. En facilitant leur accès aux places, nous avons montré que ce spectacle est ouvert à tous.

Certains de mes amis faisaient quant à eux partie du service « marée rouge » : ils ramassaient les déchets dans les tribunes pour limiter l’impact de l’événement sur l’environnement. D’ailleurs, pour s’inscrire il fallait qu’on ait fait chose d’écolo durant l’année. Nous, on a rénové notre local avec des matières de récupération : on a créé un canapé avec des palettes par exemples.

Et, pendant l’événement, le but était aussi d’avoir une action en faveur de l’environnement. Ainsi, la « marée verte » est constituée de personnes qui sensibilise au recyclage tout au long du week-end.»

Donner de la visibilité au scoutisme et vivre des temps avec des jeunes d’autres mouvements de scoutisme

« Dans notre caravane, il y en a qui ont tenu un stand de présentation des Scouts et Guides de France : ils ont montré ce qu’on fait24h-man-2014-2 dans l’association, quelles sont nos valeurs, etc. D’ailleurs on a remarqué que les gens aimaient bien nous voir ils disaient « oh tiens des scouts, c’est sympa ! ». Beaucoup de spectateurs ont discuté avec nous, et sont venus naturellement nous voir lorsqu’on récoltait les déchets pour nous éviter de devoir nous déplacer tout en haut des tribunes.

Cette année, il y avait aussi des scouts de Tours et Versailles, ainsi qu’un groupe de garçons des Scouts Unitaires de France *(SUF), pour la première fois . C’était très sympa de les rencontrer, de voir les différences de nos tenues… Une fois, j’ai essayé la chemise d’un SUF, et on m’a dit « ahah, t’es en train de devenir une SUF ! ». On a bien rigolé de ça avec eux. C’est un de mes meilleurs souvenirs. J’ai aussi adoré les moments de joie partagés avec le public. Mais de toute façon je n’ai que des bons souvenirs de cette expérience ! »


*Autre mouvement de scoutisme catholique


 

24h-mans-2014