Accès directs |

Emilia, Marie et Océane : 3 cheftaines qui n’avaient jamais fait de scoutisme

Emilia, Marie et Océane vivent près de Marne-la-Vallée. La première vient de passer les épreuves du bac de français, la seconde a décroché son bac il y a quelques semaines et la dernière est étudiante en orthophonie. Il y a quelques mois encore, elles ne se connaissaient pas, et pourtant elles disent aujourd’hui être de proches amies. Il faut dire qu’elles ont toute les 3 accepté le même défi à la rentrée dernière : être les cheftaines des louveteaux-jeannettes (8-11 ans) du groupe qui venait d’ouvrir à Marne-la-Vallée… Alors qu’aucune d’elles n’avait jamais fait de scoutisme ! A les écouter, l’expérience en vaut la peine.

IMG 20170712 173302969

A la découverte du scoutisme, dans un tout nouveau groupe


Océane, Emilia et Marie sont tombées toutes les 3 un peu par hasard dans la marmite du scoutisme il y a quelques mois. Océane s’est lancée dans l’aventure sur le conseil des parents d’une petite fille qu’elle gardait régulièrement. Marie a accepté la mission suite à une présentation lors d’un forum de sa ville. Quant à Emilia, elle a relevé le défi quand le prêtre de son groupe d’aumônerie lui en a parlé.

« C’est vrai que pour toutes les 3, ça s’est fait super vite… Mais surtout, ça s’est bien passé ! Pourtant nous ne connaissions pas le scoutisme et nous n’avions pas d’expérience associative. Mais en fait, ça s’est fait tout seul. Nous sommes très bien accompagnées par les responsables du groupe, qui nous aident notamment sur les questions matérielles. On peut se concentrer sur la dimension animative et éducative, Marie et Emilia ont même pu passer leur BAFA, ça aide beaucoup.», remarque Océane.

Emilia ajoute cependant qu’il y a eu des moments de doute, même s’ils ont été dépassés : « Au fil de l’année, quelques enfants et parents ont quitté le groupe. Moi j’ai eu un peu peur que le groupe ne perdure pas, mais grâce à l’énergie de chacun, nous sommes toujours là ! ».

La joie de vivre l’engagement en équipe et de se sentir utiles

Le trio semble fonctionner à merveille. « On se complète bien toutes les 3, on apporte des choses différentes. On se voit beaucoup en dehors de notre mission bénévole, c’est super sympa. », note Marie. Océane ajoute que son frère a aussi rejoint le groupe en tant que chef scouts-guides (11-14 ans). « Ca nous a beaucoup rapproché, ça nous permet de partager plus de choses en dehors de la maison », explique-t-elle.

Au-delà de cette vie d’équipe, c’est le sentiment de se sentir utiles qui fait l’intérêt de cette mission pour toutes les 3. Marie explique : « C’est très satisfaisant de voir qu’on peut transmettre des choses aux enfants. Hier, j’ai adoré voir qu’ils étaient super intéressés quand je leur montrais comment faire des noeuds. C’est beaux de vivre cette transmission ». Océane ajoute : « On essaye aussi de leur transmettre des savoir être. Par exemple, on essaye de les aider à apprendre à vivre ensemble. Les premiers jours ce n’est pas automatique pour eux de se penser comme une équipe, mais on les voit évoluer et faire de plus en plus naturellement des choses ensemble et c’est gratifiant de penser qu’on a contribué à ça et que c’est notre responsabilité de leur fournir un cadre avec tout ce qu’il faut pour grandir et s’épanouir. ». Emilia renchérit en expliquant : « En plus, avec les louveteaux-jeannettes, ce qui est génial, c’est que ce qu’on leur apprend, ça les accompagnera toute leur vie. Car c’est ce qu’on apprend quand on est petit qu’on retient le mieux très souvent. Et puis à cet âge, ils s’enthousiasment de tout, j’adore. ».

Les 3 cheftaines n’avaient jamais fait de scoutisme auparavant. Si elles expliquent avoir un peu appréhendé ce premier camp, elles témoignent toutes les 3 de la satisfaction de se retrouver dans la nature. Emilia explique : «Grâce au camp, on ne fait pas que dormir sous tente, on a un tout autre rapport à la nature. On la redécouvre. Et c’est super de le faire avec les louveteaux-jeannettes. ».