Accès directs |

L’Agora des Compagnons, trois jours pour « Oser faire face aux enjeux mondiaux »

agora compas 3Le week-end dernier, du 30 octobre au 1er novembre, s’est tenue à Grenoble l’Agora Compagnons autour de la thématique « Oser faire face aux enjeux mondiaux ». L’Agora est un forum organisé par 7 compagnons (jeunes de 17 à 21 ans), qui réunit deux représentants Compagnons de chaque territoire (un territoire représentant environ 70 compagnons), où ils ont été élus par les autres jeunes de leur âge. C’est l’occasion pour eux de débattre, de réfléchir à des pistes d’actions, et de porter la voix de cette tranche d’âge au reste de l’association.

Trois jours de réflexion et de débats

Des ateliers et activités ont permis aux Compagnons de s’approprier la thématique « Oser agora compas 2faire face aux enjeux mondiaux » et de se prononcer sur ce qu’elle représente pour eux.

«À travers tous ces ateliers, on a pu déceler d'où viennent les problèmes, comment faire en sorte d'éviter de les propager et finalement trouver des moyens à notre portée pour les résoudre. Ça nous a vraiment permis de voir les choses sous un autre angle, de ne pas se limiter au fait que les enjeux sont difficiles à comprendre et impossible à faire évoluer. On a aussi pu voir comment chacun d'entre nous peut améliorer le quotidien de tous » - Karine, représentante à l’Agora.

Trois jours d’expérience de la citoyenneté

agora compas 1Les 87 représentants à l’Agora ont été élus par les autres compagnons de leur région lors des week-ends de rentrée. Ils disposaient donc d’une légitimité pour à leur tour élire des représentants pour d’autres évènements comme la COY11 ou l’Agora Européenne.

«Nous les jeunes, d'habitude, on ne nous écoute pas parler quand on parle de problèmes environnementaux, politiques ou quels qu'ils soient. Le fait qu'on ait nous-même dû voter pour élire des représentants de la branche, je trouve que ça peut aider pour notre vie, en tant que citoyens futurs électeurs. C’était aussi très intéressant par le fait que les élus savent qu'ils représentent énormément de compagnons et qu’ils doivent tenir une certaine conduite. Ça responsabilise. » Matthieu – représentant à l’Agora et élu pour représenter les Compagnons à la COY11

Trois jours de rencontres

Les 87 compagnons ont rencontré des personnes extérieures au mouvement afin d’échanger autour de la thématique.

Ainsi, le vendredi après-midi, ils ont pu passer du temps avec différents intervenants : Odile Valiron, membre du réseau « Welcome », le service jésuite des réfugiés ; Hubert Gallée, météorologue et climatologue au CNRS; Alban Bronisz, membre du mouvement Alternatiba Grenoble ; et Jean-Philippe Motte, ancien élu en charge de la politique de la ville.

L’Evêque de Grenoble, Mgr Guy de Kérimel, est venu le samedi pour échanger avec les compagnons et participer à des ateliers avec eux. Enfin le dimanche matin, le maire de la ville de Grenoble, Eric Piolle, est venu écouter la Parole des Compagnons, réagir à leurs propositions et répondre à leurs questions.

 

Bravo aux Compagnons pour cette belle expérimentation de la démocratie !