Accès directs |

Les chefs et cheftaines mettent des mots sur leur engagement dans le Nord Val de Marque

dnm-val-de-marque-1A Denain, le rassemblement « De notre mieux ! » du département du Nord a mis à l’honneur plus de cinquante chefs réunis pour s’amuser, échanger et partager ! Ce moment a été l’occasion pour eux de revenir sur leurs motivations et le sens de leur engagement bénévole.


Valoriser l’expérience des responsables louveteaux-jeannettes

Le rassemblement « De notre mieux ! » du Nord Val De Marque et de l’Hainaut Avesnois Cambresis s’est tenu à l’Institut Médico-Educatif de Denain. Les organisateurs ont choisi de mettre la lumière sur l’expérience et les pratiques des responsables louveteaux-jeannettes. Le temps qu’ils consacrent bénévolement au scoutisme (500 heures par personne et par an en moyenne) est un des piliers du fonctionnement de l’association : sans ce temps donné par les chefs et cheftaines, aucun camp ne pourrait avoir lieu…

Animateurs mais aussi éducateurs, les chefs et cheftaines font chaque jour leur maximum pour que leurs jeunes passent les meilleurs moments possibles ! L’inventivité, l’organisation et la bonne humeur sont autant de qualités nécessaires pour être chef. Pour Mara, ancienne cheftaine au Portugal et actuellement à Tourcoing, le plus dur est l’organisation entre animateur avec la barrière de la langue. « Je dois demander à d’autres jeunes de m’aider à traduire ce que je dis. Les activités varient en fonction de mon humeur, mais même fatiguée, ça vaut le coup ! » confie-t-elle.

Transmettre la joie de vivre et l’autonomie

Le moteur de l’engagement des chefs et cheftaines tient en quelques mots : ils souhaitent voir les jeunesval-de-marque s’amuser, grandir et devenir autonome. Pour Abdoulaye, chef depuis un an au groupe de La Rencontre, à Villeneuve-d’Ascq, sa plus grande joie est de voir ses louveteaux et ses jeannettes s’amuser en équipe : « Ma satisfaction, c’est tout simplement de voir les jeunes que j’encadre s’éclater entre eux ! Ca suffit à me faire oublier tout le temps consacré à la préparation des activités ». Ainsi, pour « De notre mieux ! », les chefs et cheftaines ont construit de nombreux décors, se sont occupés de toute la logistique et ont organisé de nombreux jeux (courses avec contraintes, quiz…) !

Ce sont d’autres motivations qui animent Honorine, cheftaine depuis trois ans, au groupe de Tourcoing : éveiller la curiosité et susciter le dynamisme des louveteaux et jeannettes. « Ils faut oser être ridicule, car pour eux on ne l’est pas ! Ils ne s’en rendent pas compte, mais ils apprennent en jouant, ils apprennent surtout l’autonomie, enfin du moins commencent… »

Andréa Monteiro Raposo,
Cheftaine Pionniers-Caravelles à Villepreux-Les Clayes (Yvelines)
Correspondante de l’équipe communication