Accès directs |

Morgane, apprentie cheftaine à « De notre mieux ! »

 Photo-morgane-dnm-photo1Morgane, 17 ans, découvre le scoutisme pour la première fois à travers le rassemblement « De notre mieux ! », au cours duquel 18 000 louveteaux-jeannettes (enfants de 8 à 11 ans) se sont rassemblés les 5 et 6 avril. Portrait de cette animatrice en herbe qui s’est mise au service du scoutisme dans le groupe Étoile-sur-Rhône dans la Drôme.

« Une expérience nouvelle et enthousiasmante »

« Vous allez devoir faire de votre mieux pour rester en équilibre comme un flamand rose » explique Morgane, enthousiaste et inventive, aux louveteaux et jeannettes dont elle a la responsabilité lors d’une activité. Difficile d’imager que c’est son premier rassemblement : elle semble tout à fait à l’aise avec les enfants, et s’accomplir dans sa mission. C’est la première fois qu’elle rencontre ces louveteaux-jeannettes et leurs autres chefs et cheftaines. « Ce sont des parents responsables de groupe qui m’ont invitée à me joindre à l’aventure car je venais souvent faire du baby-sitting chez eux… Et j’ai accepté l’aventure ! »

« Un vrai esprit d’équipe »

Morgane a été frappée par l’esprit d’équipe qui existe dans le groupe d’animateurs, et qui est essentiel dans l’organisation d’un tel événement. « Réunir 200 louveteaux-jeannettes nécessite beaucoup d’investissement. Mais c’est surtout un moment privilégié pour transmettre aux enfants le goût de l’entraide, et pour leur apprendre à vivre ensemble, à se respecter et à être tolérant » explique Morgane. « Le rôle d’un chef ou d’une cheftaine, c’est d’accompagner et aider les jeunes à grandir. Ces moments d’échanges sont aussi très enrichissants pour moi », ajoute-t-elle.

« De notre mieux ! » : un leitmotiv du scoutisme

« Ce qui compte, c’est d’avoir donné le meilleur de nous-mêmes et d’avoir fait de notre mieux, comme le dit la fameuse phrase scoute ! Ce principe devrait être reproduit dans la vie de tous les jours », nous dit Morgane. « Pour faire de mon mieux, j’essaie d’être responsable et attentive ». L’expérience fut donc réussie pour Morgane qui, malgré sa future vie en classe préparatoire, compte pouvoir concilier ses études et sa vie de famille avec le scoutisme, pour que ce rassemblement ne devienne pas un week-end « éphémère » mais un engagement durable.

Dieuveil Nzamba
Correspondant de l’équipe communication des Scouts et Guides de France