Accès directs |

Photoreportage : la Lumière de la paix de Bethléem avec la délégation d’Anjou-Maine

La Lumière de la Paix de Bethléem est un événement scout qui se déroule chaque année pendant la période de l’Avent. Allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem, la lumière est rapportée à Vienne, puis transmise de main en main partout en Europe. Une fois à Vienne, la lumière est récupérée par des délégations de tout le continent venues pour la rapporter dans leurs pays, en symbole de paix. Pour les Scouts et Guides de France, cette année, c’est une délégation composée de jeunes de 11 à 14 ans qui est allée chercher la lumière à Vienne le 11 décembre. Ils l’ont ensuite transmise aux délégations locales venues de toute la France lors de la cérémonie œcuménique qui s’est tenue à Paris le 14 décembre, en l’Eglise St Merri.

Parmi les délégations locales venues récupérer la Lumière à Paris, celle de l’Anjou-Maine était représentée par Xavier, Amalia, Louis et Julien. Retour sur leur parcours en 10 photos.

 

 

photo1-photoreportageanjoumaine-LDB
Xavier, Amalia, Louis et Julien ont été les représentants de l’Anjou-Maine pour aller chercher la Lumière de la Paix de Bethléem à Paris.

          portrait1-photoreportage-anjoumaine portrait2-photoreportage-anjoumaine portrait3-photoreportage-anjoumaineportrait4-photoreportage-anjoumaine          

Xavier est chef scouts-guides (jeunes de 11 à 14 ans) dans le groupe Marie Pineau à Cholet (Maine-et-Loire). Il accompagne 3 d’entre eux, Amalia, Louis et Julien, à Paris récupérer la Lumière.
Sur place, ils retrouveront Zoé, guide à Angers, qui a fait partie de la délégation partie à Vienne chercher la Lumière.

                                   activitetrain-photoreportage    pianophotoreportage

Pour certains, prendre le train est une grande première. En attendant, dans la gare, ils profitent du piano mis à disposition pour partager leurs talents musicaux.

saintmerri-photoreportage
Louis et Julien ont pris conscience que des personnes allaient venir des quatre coins de la France et donc faire de longs trajets pour recevoir cette Lumière à Paris, en l’Eglise St Merri.

                                           lumieresaintmerri-photoreportage
Amalia est surprise qu’une petite flamme puisse rassembler autant de monde venant de mouvements scouts différents : « C'est sympa qu’on ne soit pas tous pareils, chacun a sa religion. On peut apprendre des autres ».

lumierephotoreportage
« C’est extraordinaire que la flamme aille partout ! On est juste des petits scouts et on joue un rôle dans cette transmission internationale !» s’exclame l'un des scouts présents. 

retrouvailles zoe
Zoé nous confie que c’était un honneur d’aller récupérer cette flamme à Vienne, et de la partager avec les autres : « Nous étions 27 venus de toute la France pour aller récupérer la Lumière tous ensemble à Vienne. J’avais une appréhension au début, parce qu’on ne se connaissait pas, puis nous nous sommes présentés, et on a tissé des liens pendant qu’on veillait sur la Lumière sur le chemin du retour pour qu’elle ne s’éteigne pas…A la fin, on ne voulait plus se quitter ! » affirme-t-elle

   
retouranjou-photoreportage

« C’est marrant car grâce à tous ceux qui ont transmis la Lumière à travers toute l’Europe, en se couchant ce soir, on se dira que plein de gens se coucheront aussi avec la flamme chez eux. » constate Julien. 


4262

Julien se sent fatigué mais est content d’avoir pu vivre cette célébration à Paris avec ses amis. A Cholet, ils vont partager la lumière à l’hôpital et à la maison de retraite, pour apporter ce symbole de paix aux personnes isolées.


                           4263 4276

Louis est fier de ramener la lumière et de la partager aux différents groupes scouts et guides près de chez lui, il va aussi la donner à son voisin. Julien, quant à lui, ramène la lumière chez lui pour la partager avec sa famille.

4224

“C’est vraiment énorme le fait que ce soir, plein de personnes en Europe auront la lumière de la Paix de Bethléem chez eux !” conclut Amalia.