Accès directs |

Portrait de Stéphanie, volontaire en service civique chez les Scouts et Guides de France

service-civique-logoStéphanie, 24 ans, diplômée d’école de commerce, a été volontaire en service civique chez les Scouts et Guides de France durant 6 mois. Elle s’est occupée d’organiser l’anniversaire des 40 ans de « Vent du large », une proposition des Scouts et Guides de France qui permet aux adultes en situation de handicap mental de vivre l’aventure du scoutisme.


Quelles ont été tes missions durant ces 6 mois passés au sein
de l’association ?

J’ai rejoins les Scouts et Guides de France dans le cadre du rassemblement organisé pour les 40 ans de « Vent du large ». 

stephanie-arrese-fournier

Ce rassemblement avait plusieurs objectifs :

• reconnaître et valoriser les personnes en situation de handicap au sein de l’association et plus largement au sein de la société,

• permettre aux scouts et guides « Vent du Large » de découvrir le mouvement dans toutes ses composantes, et de s'amuser, se rencontrer, échanger, chanter, danser…

• rendre la culture accessible aux personnes avec un handicap mental à travers la visite du Château de Versailles et ses jardins.

Ma mission principale était de soutenir les différentes commissions organisatrices (jeu au château de Versailles, soirée festive, …) tant pour la préparation des activités que pour la préparation logistique du rassemblement (invitations, transports, hébergement, exposition historique…). Je pu vivre une expérience d'équipe en collaboration avec Clémence (ma tutrice) et les autres membres de l’équipe « Vent du Large ».

L’organisation de l’événement s’est bien passée. J’ai beaucoup aimé participer à son organisation, être membre d’une équipe, rendre service, contribuer à un grand projet. J’ai bénéficié d’une grande liberté pour proposer des choses et prendre des initiatives pour telle ou telle chose.

Ma plus grande satisfaction a été de voir tous ces visages souriants lors de l’événement.

Un des moments que je souhaiterais garder en tête est celui durant la soirée festive, où l’on a apporté les gâteaux d’anniversaire dans le bateau « Vent du Large ». J’étais si fière de pouvoir être là et d’avoir contribué à la réussite de la fête !

Pourquoi avoir choisi cette mission et l’association des Scouts et Guides de France ?

Tout d’abord, c’est la mission en elle-même, son objectif et les tâches qui lui incombaient, qui m’ont donné envie d’être volontaire chez les Scouts et Guides de France. J’aime beaucoup organiser, m’assurer que tout se passe bien. C’est important pour moi d’avoir un résultat concret et visible. Quand on organise un événement, il y a beaucoup de préparation en amont. Puis on a la chance de voir et vivre les fruits de son travail lors du déroulement de l’événement.

En dernière année d’école de commerce, j’ai fait une spécialisation « Evénementiel » et je me suis dit que ce serait l’occasion de mettre en pratique mes connaissances au service d’un grand projet d'intérêt général qui a du sens pour moi.

Je connaissais l’association auparavant : j’ai été scoute, pionnière puis cheftaine scouts et guides. La phrase de Baden-Powell « Essayez de laisser ce monde un peu meilleur qu’il ne l’était quand vous y êtes venus. » m’a beaucoup marquée. Elle est l’un des fondements de la direction que je veux donner à ma vie. Je n’ai donc pas choisi par hasard de faire ma mission en service civique chez les Scouts et Guides de France.

Dès que je suis arrivée dans l’association, je me suis sentie accueillie comme dans aucun autre endroit auparavant lors de mes stages. La bienveillance se lit dans les regards et les sourires des salariés et bénévoles.

Quelles compétences as-tu acquises au cours de cette expérience ?

Grâce à ma mission, j’ai appris à coordonner, transmettre des informations, faire le lien entre plusieurs personnes, travailler en équipe.

Je pense que cela pourra m’être très utile dans ma vie professionnelle future, que ce soit pour le travail en équipe ou pour les relations avec les personnes extérieures à la structure dans laquelle je travaillerai.

Par ailleurs, j’ai participé à des formations de premiers secours et à des formations pour valoriser mon expérience professionnelles. Ces différents temps m’ont permis de mieux connaître les autres volontaires et d’expérimenter la vie de groupe. Ce fut aussi l’occasion de réfléchir à mon projet d’avenir. Les exercices proposés permettaient de mieux se connaître soi-même, de partager et de s’enrichir grâce aux parcours et aux expériences des autres volontaires.