Accès directs |

Une volontaire participe à la vie d’une Maison Scoute Communautaire en Haïti

Claire avec scouts en HaïtiClaire est volontaire Scouts et Guides de France auprès des Scouts d’Haïti depuis janvier 2013. Elle travaille dans une Maison Scoute Communautaire (Kaye Eskout Kominotè – KEK) au nord de Port-au-Prince. Ces lieux d’accueil, présents dans plusieurs endroits du pays, ont été mises en place notamment grâce aux dons récoltés par le réseau scout (SGDF, scoutisme mondial…) à la suite du séisme de 2010.

D’une expérience française à une expérience haïtienne

« La vie scoute est ici, mais pas seulement… Elle est aussi présente dans le monde entier. La curiosité quiPanneau à l'entrée de la KEK m’anime est toujours grandissante. Equipée de mon sac à dos, de mon foulard, et de tout mon dynamisme, j’ai traversé l’Atlantique pour atterrir dans les Caraïbes, en Haïti, à Hinche. C’est avec de nombreuses appréhensions mais aussi avec une forte soif de découvertes que j’ai posé mes valises pour une année riche en expériences au sein de l’association nationale des scouts d’Haïti. Ses 50 000 membres, répartis dans tout le pays, sont très impliqués dans leurs communautés locales »

Un lieu d’échange animé par des scouts et ouvert à tous

« En Haïti, des Maisons Scoutes Communautaires sont en place ou en construction dans différents départements, entre autres grâce aux dons récoltés par le réseau scout à la suite du séisme de 2010. Une de ces maisons a été érigée à Hinche. Semblable à une maison de quartier, la KEK (Kay Eskout Kominotè) a pour objectif de soutenir le développement et l’épanouissement des jeunes. Cette mission, vaste mais passionnante, m’a d’emblée intégrée à une équipe scoute locale.
Grâce à la remarquable mobilisation et à l’investissement personnel de l’équipe, la KEK voit progressivement ses projets se concrétiser. Les jeunes, réceptifs aux animations proposées, peuvent aujourd’hui profiter de plusieurs activités (bibliothèque, informatique, cinéma, danse…). La KEK est un lieu d’échange, où chaque jeune peut d’amuser et développer sa créativité. »

Une remise en question des représentations

Enfants bénéficiant de la KEK en Haïti« En jonglant entre l’adaptation et l’intégration, j’ai découvert une Haïti pleine d’espoir, pleine d’énergie et armée de dynamisme. Bien sûr, nous ne pouvons faire abstraction d’une situation qui reste très difficile. De perturbations climatiques en perturbations politiques, nous baignons dans un climat fragile. La réalité de ce pays « ONGisé » est parfois criante. Mais en m’imprégnant doucement des odeurs, des couleurs, du brouhaha incessant, la vie haïtienne m’est apparue sous un autre angle que celui adopté par les médias.
En quelques lignes, je peux dire que cette virée en terre inconnue a de belles vertus, même si l’adaptation n’est pas toujours facile, même si la construction de nouveaux repères n’est pas toujours évidente. La question de l’interculturalité est omniprésente en Haïti… elle questionne beaucoup sur notre manière d’être, sur notre manière d’agir au quotidien.
Mon expérience auprès des scouts d’Haïti me fait prendre conscience des valeurs qui nous animent. C’est cette identité commune, le scoutisme, qui nous fait vivre des moments extraordinaires et qui nous montre la richesse de notre mouvement. »

Claire Cardet,
volontaire Scouts et Guides de France auprès de l’Association nationale des Scouts d’Haïti