Accès directs |

Actualités

CP - Avis du CESE sur l'euthanasie : un sujet trop fondamental pour être pretexte à polémiques

Avril 2018 - COMMUNIQUE DE PRESSE

"Nous devons tous pouvoir réfléchir le plus sereinement possible à la fin de vie." Ce rappel des évêques de France lors de leur déclaration sur la fin de vie du 22 mars dernier n'a malheureusement pas été entendu ces 3 derniers jours.

L'avis du CESE sur la fin de vie voté ce 10 avril comporte tout d'abord 11 recommandations saluées de façon unanime. Les 3 recommandations suivantes sont favorables à des solutions létales en contradiction avec notre foi, mais, pour la première fois dans l'histoire du CESE, il est clairement fait mention d'un dissensus. Cet avis explique donc que le CESE n'arrive pas à trouver d'accord en son sein. Malheureusement, les diverses communications publiques autour de cet avis ont passé cette complexité sous silence. 

Le vote ne portait donc pas sur la question "pour ou contre l'euthanasie" mais sur un avis contrasté, rappelant la division du CESE sur le sujet. Certaines organisations catholiques ont d'ailleurs, de toute bonne foi, voté POUR.

Représentés au CESE, les Scouts et Guides de France ont donc, du fait de cette ambivalence, fait le choix de ne pas prendre part au vote, choix fait en concertation avec les autres organisations catholiques de jeunesse. Il a pu être mal compris par ceux qui ne connaissent pas le fonctionnement de cette assemblée, mais il ne doit évidemment, à aucun moment, laisser à penser que nos mouvements se désintéresseraient de cet enjeux.

Hélas, depuis trois jours, ce choix a été présenté comme un silence approbateur de l'euthanasie. Une fois encore, un simplisme binaire s'est imposé. Il n'a fait que semer le doute et la discorde parmi les chrétiens. Les Scouts et Guides de France sont un mouvement qui débat beaucoup en interne. Aucune position officielle n’est prise tant que le débat n’a pas eu lieu. En tant que mouvement d'éducation, nous sommes, bien entendu, concernés par les questions touchant à la vie. Nous préférons donner des clés pour réfléchir plutôt que de dire à la place des jeunes ce qu'ils doivent penser. C'est bien dans cet esprit que nous avons diffusé les fiches de la CEF. La fin de vie est un sujet aux enjeux tellement fondamentaux. Notre vision sur un tel sujet ne peut pas se résumer par des propos lapidaires propres aux réseaux sociaux.

Nous invitons enfin largement tous ceux qui découvrent notre action au CESE à consulter les avis que nous y avons portés. Ils y constateront que notre attachement à la doctrine sociale de l'Eglise est entier.

 

Pour télécharger l'avis : ici

 

Adolescence et numérique : tous éducateurs !

29315314 10156135326110050 3900335186763579392 o

Un premier rendez-vous réussi ! Le samedi 17 mars, les Scouts et Guides de France en partenariat avec l'OPEN ont organisé une journée “Adolescence et numérique : tous éducateurs”. Plus de 120 personnes y ont participé, l’occasion de questionner nos postures éducatives sur de ce sujet.

Une équipe compagnons solidaire des réfugiés de l’île de Chios

Chios 1L’été dernier, Adrian, Ariane, Etienne, Thomas, compagnons dans le groupe Val de Bièvre, ont choisi de vivre une expérience forte: partir à la rencontre des réfugiés et demandeurs d’asile, sur l’île grecque de Chios. Trois semaines intenses en immersion au contact d’un sujet brûlant qui questionne nos sociétés européennes. Rencontre.

La Lumière de la Paix éclaire les barreaux de la prison : “un détenu m’a demandé pourquoi nous prenions le temps de venir les voir”

Sophie LDP

Chaque année, des membres du groupe de Grasse passent un temps en prison pour transmettre la Lumière de la Paix aux détenus. Cette célébration a lieu à l’occasion d’une messe de Noël anticipée, préparée par l’aumônier de la prison et célébrée par Monseigneur André, évêque de Grasse. Sophie, compagnon, a participé à cette célébration pour la première fois cette année.

Pionniers, caravelles, éclaireuses et éclaireurs ont veillé la Lumière de la Paix de Bethléem

Photo_illustration_article.jpg

Le 17 décembre 2017, une délégation a rapporté en France la Lumière de la Paix de Bethléem. Cette année, ce sont les pionniers et caravelles des Scouts et Guides de France qui sont allés la chercher à Vienne, en Autriche, aux côtés des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France. Leur mission : veiller tout au long du trajet retour sur la Lumière pour pouvoir la transmettre. L’occasion de témoigner de leur expérience.

À Vaise, la diversité au naturel

Le groupe a été créé il y a trois ans, dans un quartier du nord de Lyon rassemblant des réalités sociales et économiques très diverses. Au cœur de la démarche, une volonté : proposer le scoutisme largement et sans barrières.

Vaise_la_diversité_au_naturel.jpg

Une délégation scoute à la COP 23

Du 6 au 17 novembre dernier, la COP 23 a réuni les représentants de plus de 200 pays à Bonn autour de négociations pour faire face au défi du réchauffement climatique. Une délégation de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout était présente, avec des membres des Scouts et Guides de France.

logo_cop23_710-bonn-fidji.jpg

Georges, réfugié Syrien, chef à Alep puis à Metz : “Les scouts font partie de moi”

temoignage georges 2

Le 14 janvier 2018, l’Eglise catholique célèbre la 104e journée du migrant et du réfugié. Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer, c’est ce à quoi appelle le Pape François en cette journée, et à nous unir à ceux venus d’ailleurs. Georges fait partie de ces milliers de réfugiés arrivés en France. Syrien, il a du quitter son pays en septembre 2015. Aujourd’hui âgé de 37 ans, il est chef pionniers-caravelles à Metz et participait en août 2017 à un camp Nature Environnement avec sa caravane. De la Syrie à Metz, les scouts ont toujours fait partie de sa vie. Portrait d’un chef engagé.

Pour un service national universel au service de l'intérêt général

21793

La nouvelle majorité politique a été élue avec dans son programme un projet de service obligatoire pour la jeunesse. Le Gouvernement a lancé début septembre une mission inter-inspections au sujet du projet de « Service National Universel ».
Au vu de l’importance du sujet pour l’ensemble des jeunes (600 000 à 800 000 jeunes concernés chaque année), de notre culture de l’engagement, les Scouts et guides de France ont fait le choix de contribuer au débat.

Sœur Valentine Delafon : “Ce ne sont pas les individus qui ont besoin d’être changés, mais nos rapports, nos manières de vivre ensemble”

soeur delafon 1Religieuse salésienne dans un quartier populaire au sud de Lille, Sœur Valentine Delafon œuvre pour l’association Valdocco. Elle travaille en faveur de l’éducation et l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers défavorisés. « Chaque fois que l’on permet à un enfant de mettre des couleurs ou des sons sur des mots, on fait reculer la violence », disait Don Bosco, fondateur de l’ordre salésien, des mots qui sont devenus sa philosophie. Elle intervenait en novembre dernier lors d’une table-ronde au “Pélerinage de la rencontre” à l’abbaye de Marmoutier. Extraits choisis.

Jamboree Mondial 2019 : à la découverte du « monde nouveau »

Jamboree logo 2À l’été 2019, le 24ème Jamboree mondial rassemblera près de 40 000 participants venus du monde entier. Organisé par les Scouts Canada, l’Asociación de Scouts de México et les Boys Scouts of America, il se tiendra aux Etats-Unis du 22 juillet au 2 août 2019, dans un site naturel renommé de Virginie occidentale : le Summit Bechtel Family National Scout Reserve.

Deux poules et une bonne dose d’anticipation

Photo 1Couv

L’été dernier, les pionniers et caravelles du groupe Don Bosco d’Ambert (63) se sont lancés dans l’aventure du “zéro-déchet”. Accompagné de leurs chefs, ce groupe d’adolescents des Scouts et Guides de France a tenté l’expérience pendant leur camp estival de quinze jours dans le nord de l’Ardèche. Une démarche qui s’inscrit dans l’engagement des Scouts et Guides de France à atteindre les 17 Objectifs du Développement Durable. Recette pour réduire ses déchets en camp.