Accès directs |
1000x306 2

Opération 10Tango / Infox : faire des choix pour retrouver le renard

tanginfox26125 jeunes répartis en 575 équipes de 8 se sont élancés chaque jour à la conquête des 170 hectars de la forêt de Jambville. Ils étaient missionnés par Antoine de Saint-Exupéry pour retrouver l’ancêtre du célèbre renard du Petit Prince.


« Chaque activité nous donnait un indice qui nous permettait de faire des déductions pour trouver le bon renard »explique l’équipage des guides de Saint Antoine des XV XX, du territoire Paris Céleste.

Comme le raconte Charles, du groupe 7e Bon Conseil de Paris, le jeu « mélangeait l’exploration et des jeux et découvertes et rencontres avec d’autres groupes ». Ainsi, au fil des différents 250 parcours, chaque équipe se confronte aux mêmes épreuves. Bien souvent, cela passait par la coordination et la communication au sein de l’équipe. Notamment pour décrypter les vraies des fausses infos au sujet de la date de publication du Petit Prince. Pour trouver la bonne réponse, il fallait croiser les informations contenues dans diverses sources et échanger avec les autres membres de son équipe.

Cohésion et esprit d’équipe

Pour Marco, du groupe de Talence, en Aquitaine Nord, « le meilleur moment, c’était quand on devait mettre un stylo dans une bouteille, en le tenant par des cordes. Ça faisait travailler l’esprit d’équipe et la cohésion ». Pour d’autres, c’était l’occasion d’améliorer leur compétence recyclage : « on s’est trompés au début dans le jeu des poubelles de tri, mais on a appris de nos erreurs » reconnaît Antoine, du groupe de La Ravoire, en Pays de Savoie.

« On a aussi appris à se déplacer en autonomie avec une carte papier » explique Charles, du groupe André Trimbach à Chatou. En effet, pour s’orienter dans la forêt, il faut choisir ensemble le meilleur chemin pour se rendre à l’étape suivante. César, du groupe Mazargues de Marseille, a « bien aimé le repérage sur carte ». Son équipage a « même aidé d’autres groupes à s’orienter ».

Et puis, bien sûr, au gré des activités et des sentiers dans la forêt, cette journée en autonomie aura surtout été l’occasion de rencontrer d’autres scouts et guides! Pour vivre une journée « really good, adventurous, and exciting » comme le résument Rijhim et Ishika, scouts du Bangladesh !

32723 re