Accès directs |

Bientraitance

Illustration-bientraitance 1Les Scouts et Guides de France s’engagent à organiser et animer des activités qui respectent la convention internationale des droits de l’Homme, la convention internationale des droits de l’enfant et les législations en vigueur dans le cadre d’un accueil de scoutisme. Ils souhaitent assurer une relation éducative de qualité, reposant sur l’écoute, la confiance, la disponibilité, dans l’esprit des principes fondamentaux du scoutisme et avec un encadrement suffisant et formé.

Les chefs, cheftaines et autres adultes qui encadrent les jeunes ou prennent d’autres responsabilités dans le mouvement partagent des valeurs de fraternité, de bienveillance et de confiance. A ce titre, le mouvement choisit résolument de rechercher une relation de bienveillance entre les adultes qui portent l’engagement du mouvement, et qu’ensemble ils proposent une éducation bientraitante aux scouts et guides et dans les relations avec leurs familles.

Favoriser la bientraitance : objectifs des Scouts et Guides de France

Illustration-bientraitance 2Afin de favoriser la bientraitance, en cohérence avec l’article 37 du règlement intérieur et aux axes 1 et 3 de son Projet Educatif, notre mouvement s’engage à :

  • Développer ce qui permet aux adultes de faire progresser la justesse de leur relation éducative, pour permettre aux jeunes de grandir harmonieusement et dans la confiance
  • Repérer, prévenir, dénoncer lutter contre les situations de maltraitance : violences physiques, verbale et psychologiques, humiliations, climat de peur ou de danger.

En cas de difficultés, risque ou maltraitance

illustration-bientraitance-4• Ligne d’urgence

Afin d’accompagner les chefs, cheftaines et responsables du mouvement, lorsqu’ils ont des interrogations face à une difficulté, qu’elle porte sur leur mission, sur leur relation avec les enfants et les jeunes, sur des confidences qui peuvent leur être faites, ou suite à un accident, un numéro de téléphone est mis à leur disposition : 01 47 07 81 62

Formation et sensibilisation des responsables et des animateurs pour favoriser la bientraitance et prévenir les risques de maltraitance

illustration-bientraitance-5Formation

L’ensemble du parcours de formation des animateurs est habilité BAFA par l’Etat. A ce titre, comme le demandent les textes régissant ce brevet, un accent est mis durant les différents stages de formation sur l’obligation et la manière d’assurer la sécurité physique, affective et morale des mineurs. En complément d’ateliers spécifiques sur la réglementation, la formation sur la relation éducative adulte – jeunes, les éléments fondamentaux du scoutisme et la qualité éducative des projets d’activité permettent d’aborder cette fonction d’un animateur. Ces éléments sont aussi traités dans le cadre d’ateliers spécifiques (ex : quelles sont les conduites à tenir par un animateur face à un enfant ou un jeunes qui fait des confidences ou qui se plaint d’actes d’un autre enfant ou d’un adulte sur le séjour).