Accès directs |

Un projet éducatif

Le projet éducatif des Scouts et Guides de France propose aux jeunes de devenir des hommes et des femmes heureux, utiles, artisans de justice et de paix. Ce projet vise l’accueil de tout jeune et leur permet de vivre ensemble une fraternité au-delà des frontières. Il s’articule autour de 6 axes de progression que sont la relation à soi, au corps, au monde, aux autres, aux sentiments, à la spiritualité (découverte de la foi). Les parents s’inscrivent comme des interlocuteurs privilégiés en tant que partenaires éducatifs.

Notre politique de diversité

« Au nom de l’Évangile, de notre mission d’utilité publique, de notre appartenance aux organisations mondiales du scoutisme, notre mouvement est ouvert à tous, sans élitisme, sans distinction de culture, de croyance ou d’origine sociale. Il se veut communauté ouverte. » - Projet éducatif des Scouts et Guides de France

La diversité, principe historique du scoutisme

Le scoutisme est fermement opposé à toutes formes de préjudice et de discrimination, il encourage la diversité et l’inclusion, 2 principes forts des associations de scoutisme et de guidisme à travers le monde.

Diversité et inclusion dans le scoutisme à travers le monde



Parce que les Scouts et Guides de France aspirent à refléter la diversité des jeunes et des adultes présents en France, toutes les différences doivent pouvoir trouver leur place au sein de l’association. Jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, quels que soient leur appartenance ethnique, leur milieu socio-économique, leur philosophie, leurs aptitudes et handicaps, leur langue, leur religion, leur orientation sexuelle, leur secteur géographique, leurs expériences, leurs points de vue, leur état de santé, leur environnement, sont les bienvenus dans l’association.

Se tourner vers les publics les plus éloignés

« Notre désir est d’aider les enfants, surtout les plus pauvres, à avoir une chance égale aux autres de devenir des citoyens dignes, heureux et réussissant dans la vie, inspirés par un idéal de service du prochain, ce qui dans leur passé, leur a été trop souvent refusé ». - Robert Baden Powell

Lorsque Baden Powell a créé le scoutisme en 1907, celui-ci était destiné aux enfants les plus pauvres, les plus fragiles. Le but était de faire vivre la mixité sociale en faisant se rencontrer des jeunes de tous les milieux. Tout au long de leur histoire, les Scouts et Guides de France ont pris leurs responsabilités en mettant tout en œuvre pour partager à tous la joie du scoutisme.

Le scoutisme dans les quartiers populaires



Le texte « Audace et citoyenneté » adopté par l’assemblée générale 2017 réaffirme cette volonté d’aller vers les jeunes des « périphéries », comme y invite le Pape François. L’association souhaite proposer le scoutisme à tous les jeunes, dans les campagnes et dans les villes, de tous milieux, qui ont besoin de scoutisme pour être des citoyens actifs et heureux.

Les Scouts et Guides de France prêtent une attention particulière depuis très longtemps à proposer le scoutisme aux jeunes en situation de handicap et aux jeunes en quartier populaire.

Une journée de sensibilisation au handicap





Notre projet éducatif

Dans une société où se révèle une urgence éducative, l’éducation doit donner du sens et se faire ensemble : famille, école et partenaires associatifs. C’est l’objet du projet éducatif des Scouts et Guides de France, qui se décline en quatre axes.

Construire sa personnalité

Nous proposons une éducation dans laquelle chaque garçon et chaque fille ne peut être qu’unique. Il n’existe pas de modèle tout fait à reproduire en série.

Pour nous, l’éducation se fait sans esprit de compétition, sans jugement ni notation, chacun progressant à son rythme en fonction de son âge et de sa maturité, respectueux du rythme des autres.

Dans un cadre éducatif sécurisé, c’est par l’action que les enfants et les jeunes sont éveillés à l’autonomie et à la responsabilité, en se confrontant à la réalité, et qu’ils vivent des expériences au coeur des grandes questions du monde (solidarité, environnement, rencontres internationales...).

photo notreprojetéducatif

Vivre ensemble

Notre mouvement est un lieu d’apprentissage de la vie en société. Il permet d’apprendre la vie ensemble de façon démocratique : chacun est consulté, invité à prendre la parole, à exprimer son point de vue dans le respect de celui des autres.

Inter-culturel - Aller vers et accueillir des jeunes issus de traditions culturelles et de milieux sociaux divers.

Inter-éducation - Transformer les différences garçons-filles en atouts, trouver sa place dans l’équipe, partager les responsabilités, créer des liens avec les familles.

Inter-génération - Enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes confirmés, anciens,amis, partenaires du mouvement : la transmission se vit en dialogue de générations.

Inter-religieux - La rencontre entre religions est ferment de paix. Elle conduit chacun à se découvrir « marcheur vers Dieu ».

Le scoutisme : éduquer à la paix


Eduquer des garçons et des filles

Notre projet s’appuie sur une nouvelle alliance entre hommes et femmes, une forme d’éducation réciproque qui ne veut pas gommer les différences mais les transformer en atouts.

L’éducation doit permettre à chacun, garçon et fille, de développer toutes ses potentialités, d’accéder à toutes les responsabilités sans être enfermé dans des rôles sociaux ou des modèles traditionnellement masculins ou féminins.

Ce projet éducatif veut éduquer à des relations homme-femme sur les bases d’une égalité, qui n’est pas similitude, d’un respect mutuel, d’une promotion réciproque.

Le scoutisme : éduquer à l'engagement

Habiter autrement la planète

À l’heure où beaucoup de jeunes risquent de ne plus distinguer le réel du virtuel, notre méthode éducative, centrée sur le jeu, l’aventure, le projet, selon les âges — même si l’imaginaire et le rêve n’en sont pas absents — permet de se confronter au monde réel, à un monde où l’autre existe en réalité et pas seulement en image !

Dans la nature, lieu d’excellence de la pratique du scoutisme, par les camps d’été, les week-ends campés, la symbolique et la spiritualité de la « route », les jeunes apprennent à discerner l’essentiel du superflu.

Le scoutisme : éduquer au respect de l'environnement