Accès directs |

Paroles de Scouts et Guides de France engagés

« J’apprends aux jeunes à toujours respecter la nature et à la prendre en compte dans leurs projets d’avenir. »

28176 Nicolas LASCOUREGE« En tant qu’éducateur, j’essaie de faire découvrir aux jeunes que j’accompagne des temps pour développer leur spiritualité, en profitant du cadre inspirant offert par la nature. Durant les camps, nous leur proposons des temps de silence pour contempler et réfléchir, à partir d’extraits de la Bible mais aussi de textes issus d’autres religions, de la poésie ou du Petit Prince. Chaque instant de la journée invite à différentes méditations. Tôt le matin, au lever du soleil, entourés par les animaux, nous sommes invités à voir toute la beauté de la Création. Le soir, la prière est tournée vers les étoiles, l’infini. Nous méditons sur tout ce qui nous dépasse. Que suis-je dans ce tout ? Quel est mon rôle ? En journée, l’introspection porte davantage sur notre vie au quotidien avec ceux qui nous entourent. C’est aussi le temps de l’infiniment petit, comme celui des insectes : quel est mon rôle dans ce monde qui vit sous mes pas ?
La conversion écologique est pour moi une nécessité, nous avons un rôle important à jouer. Notre conversion, basée sur une année de consultation de nos 88 000 adhérents, comporte tout d’abord des engagements concrets : chaque unité est invitée à réfléchir à ses modes de transport, d’alimentation à la façon dont nous utilisons et prenons soin du matériel, afin de minimiser notre impact sur la planète.

Nous souhaitons aussi développer tout un pilier autour de l’éducation : apprendre aux jeunes, à travers la contemplation et la prière, à respecter la nature, à la prendre en compte dans leurs projets d’avenir. Cette sensibilisation passe avant tout par l’amour et le respect de la nature. Nous les poussons également à poursuivre ces discussions dans leur vie quotidienne, car ils ont un rôle de transmission à jouer auprès de leurs aînés. »

Jean Roman, 21 ans, chef des 11/14 ans au sein du groupe Saint François-Sainte-Claire à Maisons-Laffitte, Yvelines.

« Impliquer toutes les générations dans la prise de décision permet d’aboutir à un résultat beaucoup mieux accepté. »

Denis Flamant, ancien responsable et participant à la Convention citoyenne pour le climat

« Le projet éducatif des Scouts et Guides de France est intrinsèquement lié à la nature, qui constitue le cadre de vie du scoutisme. »

TD Saintjoseph Retour du marche 02« En 2019, nous avons préparé un camp sous le signe de la conversion écologique, avec des actions simples : achats de produits locaux, bios, en vrac pour les produits alimentaires, et biodégradables pour les produits d’entretien et d’hygiène ; conception maison d’éponges, de dentifrices, de confitures, de pâte à tartiner ; conception de menus équilibrés avec moins de viande…

Résultat : nous avons noué des liens avec les producteurs, produit très peu de déchets, tenu un budget de 7 euros par jour et par personne, et certains jeunes nous ont même dit qu’ils avaient encore mieux mangé qu’à la maison ! Dernier détail : nous avons fait le choix de faire un camp à proximité de notre ville, en utilisant du covoiturage, pour réduire l’empreinte carbone.

Pour moi, les choix écologiques ont tout leur sens chez les Scouts et Guides de France car leur mode d’éducation est intrinsèquement lié à la nature : on s’y installe, on y vit. Je crois qu’aujourd’hui notre mission en tant qu’édu-cateurs et éducatrices, c’est de montrer qu’un mode de vie plus sobre est possible. »

Mathilde, cheftaine des 8/11 ans à Besançon, étudiante en Master Droit de l’environnement, du territoire et des risques