Accès directs |

Les associations de scoutisme et de guidisme à la COP21

photochapocop21L’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS) et l'Association mondiale des guides et des éclaireuses (AMGE) reçoivent chaque année des accréditations leur permettant de prendre part aux négociations climatiques en tant qu’observateurs, au travers de délégations.

Le scoutisme et le guidisme : des acteurs récurrents des négociations sur le climat

Ces délégations ont ainsi accès à la fameuse « zone bleue ». Des représentants d’Etats, photo2cop21d’institutions, de la société civile, d’entreprises ou encore de la recherche, y sont pour y défendre leurs visions et intérêts. Les observateurs, dont font partie les délégations OMMS et AMGE, n’ont pas accès à toutes les pièces de négociations mais peuvent en influencer le cours avec des techniques de plaidoyer, des actions directes ou des campagnes de sensibilisation.

Lors des conférences mondiales sur le climat, les organisations mondiales du scoutisme défendent les valeurs qui sont à la base du scoutisme. Elles promeuvent la paix, le dialogue, l’éducation à la citoyenneté, la prise de conscience des enjeux environnementaux et sociaux ou l’action dans les pays les plus vulnérables contre les changements climatiques. L’AMGE porte plus précisément les problématiques liées à l’accès à l’éducation des filles, à la prise de responsabilité des femmes et à l’égalité entre hommes et femmes.

Porter la parole du scoutisme et du guidisme sur le climat

photo3COP21A la COP21, ces délégations ont pris part à différents groupes de travail au sein des « YOUNGO », les ONG jeunes représentées à l’ONU. Elles étaient ainsi présentes à des groupes de travail et des tables rondes sur les droits humains, l’accès à l’éducation ou encore l’équité intergénérationnelle. Ce fut l’occasion de mettre en valeur les projets concrets réalisés comme les 633 millions d’heures que les scouts et guides du monde entier donnent pour protéger l’environnement.

Pour montrer la force de l’engagement des scouts aux quatre coins de la planète, les délégations ont aussi pris part à des side-event comme celui dédié à la Déclaration universelle des Droits de l’humanité avec Corinne Lepage et à des débats à l’espace Génération Climat.

Continuons d’œuvrer pour bâtir un monde de paix et de fraternité, des valeurs qui semblent avoir trouvé un certain écho à la COP21 !