Accès directs |

Qu'est-ce qu'un camp ?

thumb_Le_CampLe camp est une expérience au cœur du scoutisme. Qu’ils soient à l’école, au collège ou au lycée, les scouts réservent avec joie quelques semaines de leur été pour aller camper ensemble. Les ingrédients de tout camp scout ? L’esprit d’équipe, l’aventure, l’utilité et la bonne humeur !

 

Pour les plus jeunes, un seul principe : le jeu

Le_camp_1Le camp scout se vit différemment en fonction de son âge. Ce temps particulier est pour les Louveteaux et Jeannettes (8-11 ans) celui du jeu et de la découverte. Les enfants y exercent différents types d’activités : jeu de piste, chasse au trésor, découverte de la nature (la forêt, les plantes, les étoiles, les nuages…) et des métiers artisanaux... Particulièrement prisée, la journée des « olympiades » est une journée complète de jeux pour des enfants toujours plus sportifs ! Toutes les équipes concourent et les vainqueurs sont immanquablement récompensés en fin de journée.

D’autres sont transformés en « chefs-cuistots » le temps d’une journée. Quelle que soit la thématique, chacun, seul ou avec d’autres, exerce ses talents. Des concours thématiques sont organisés, des prix sont distribués.

Partir en exploration : l’aventure du camp

Le_camp_2Par leurs « explorations », parcours dans la nature, messages à décrypter, les Scouts et Guides (11-14 ans) font l’expérience de leur autonomie. Sac au dos, ils partent en équipage explorer par eux-mêmes la région ou se déroule le camp. Les itinéraires sont élaborés à l’avance par les chefs, toujours en contact avec les jeunes.

 

Cette autonomie laissée aux jeunes est toujours encadrée par des chefs expérimentés et formés au BAFA. Les chefs bénévoles animent le camp à la fois sur le plan ludique et sur le plan spirituel. Leur rôle : prévoir et à organiser, avant le départ, les diverses activités qui occuperont les jeunes et les aideront à s’épanouir et à grandir personnellement.

Point d’orgue de la vie de la « caravane »

Le_camp_3Après une année remplie d’activités et de « Cap » (projet des équipes), le camp vient en point d’orgue de la vie de l’équipe (nommée « caravane »). Choisi et préparé avec les pionniers et les caravelles (14-17 ans), c’est un moment privilégié où s’exercent les responsabilités et se vit la progression personnelle. Le camp permet aux jeunes pionniers-caravelles de découvrir et de rencontrer, mais aussi de bâtir et de servir afin d’actualiser ses engagements. Toujours lié au projet d’année, il leur offre la possibilité d’être pleinement acteur de leur projet et de porter leurs compétences respectives au service de la réussite de ce projet commun.

 

Parce que c’est aussi par les gestes quotidiens que l’on peut « habiter autrement la nature », le camp est l’occasion de promouvoir un mode de vie durable : réduire et trier ses déchets, préserver l’eau, mesurer son empreinte écologique, consommer avec discernement.

Les camps se pratiquent en France comme à l’étranger et peuvent être jumelés à des unités étrangères.

Construire son projet et se former

L’équipe de compagnons (17-20 ans) a la spécificité d’être en autonomie dans ses décisions et ses activités. Le camp permet à l’équipe de se souder avant de vivre « l’expériment » ( projet d’année mené par l’équipe à la rencontre des autres et du monde). Il est l’occasion de s’ouvrir à de nouvelles réalités et de vivre avec une association partenaire, une activité de solidarité internationale.

 

Le_camp_4Rien de tel qu’une marche ou un feu de veillée pour susciter l’imagination et la perspective de nouveaux projets !

 

L’expériment, préparé au long de l’année, peut durer d’une semaine à un mois, selon l’ampleur du projet. De l’organisation d’un festival d’été en France au chantier de construction d’une école au Burundi, l’essentiel est de garantir l’utilité du projet à une communauté.

 

Un « accompagnateur compagnons » est un référent. Il guide l’équipe de manière à ce qu’elle puisse réussir son projet. Pour tout expériment long (d’un mois ou plus) à l’étranger, les équipes, participent obligatoirement avec leur accompagnateur compagnons, à deux week-ends de formation. Ces week-ends sont essentiels pour l’acquisition de compétences spécifiques ( capacités à travailler avec des partenaires, à s’ouvrir et appréhender d’autres cultures….).

 

Les enjeux des projets : intergénérationnel, commerce équitable, sauvegarde de la biodiversité, musique de l’âme, culture pour tous…